Joachim Gérard en colère contre Swiss Air: "Je vais devoir jouer un important tournoi avec... une vieille chaise et une ancienne raquette"

Le tennisman belge a fait part de son désarroi sur les réseaux sociaux.

Joachim Gérard en colère contre Swiss Air: "Je vais devoir jouer un important tournoi avec... une vieille chaise et une ancienne raquette"
©AFP

Alors qu'il a été sorti en demi-finale de Wimbledon voici trois semaines mais qu'il vient de remporter la semaine passée le British Open de tennis en fauteuil roulant, Joachim Gérard vient de confier sur les réseaux sociaux ce mercredi une mésaventure dont il se serait bien passé.

Le champion belge, qui a remporté 29 titres en simple dont 4 Masters et 2 tournois du Grand Chelem (Open d'Australie et Wimbledon), revenait ce dimanche d'un tournoi disputé en Suisse. Joachim Gérard avait fait confiance à Swiss Air pour regagner Bruxelles depuis Genève, avec une petite escale à Zurich. Sauf que le trajet ne s'est pas vraiment passé comme prévu. Tout d'abord, le premier vol avait 50 minutes de retard ce qui a fait que le tennisman a dû se presser lors de l'escale à Zurich. Mais le pire: ses bagages ne sont jamais arrivés à Bruxelles. Or il s'agissait de son outil de travail: à savoir sa chaise roulante et ses raquettes.

Joachim Gérard a poussé un "coup de gueule" sur Facebook ce mercredi. "Force est de constater que 4 jours après, et malgré un dossier introduit chez Aviapartner Belgium et être revenu plusieurs fois à l'aéroport pour demander des informations, nous ne savons toujours pas où se trouvent les équipements!"

Le tennisman est surtout embarrassé car il doit disputer un tournoi en Belgique. "Aujourd'hui, je vais donc devoir jouer un important tournoi professionnel de tennis en chaise roulante, le Belgian Open, avec...une vieille chaise et une ancienne raquette."

Et le Belge, en colère, de conclure: "Je n'ai pas l'habitude de me plaindre mais ici c'est tout simplement inadmissible et cela ne me met pas dans des dispositions optimales professionnellement. Au delà de cela, l'absence d'informations de la part d'Aviapartner et Swiss Air me révolte profondément... On ne parle pas d'une trousse de toilette ou d'un paquet de souvenirs mais bien de ma chaise et de mon outil de travail ! En espérant qu'Aviapartner et Swiss Air reviendront rapidement vers moi et mon équipe et me permettront de pouvoir retrouver mes affaires et ce matériel dans lequel de gros investissements financiers ont été réalisés!"

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be