ATP: le N.1 mondial Medvedev éliminé par Kyrgios dès son entrée en lice à Montréal

Le N.1 mondial Daniil Medvedev a été éliminé dès son entrée en lice au Masters 1000 de Montréal, mercredi, battu 6-7 (2/7), 6-4, 6-2 par Nick Kyrgios (37e), euphorique dans la foulée de sa victoire au tournoi de Washington.

ATP: le N.1 mondial Medvedev éliminé par Kyrgios dès son entrée en lice à Montréal
©AP

Le Russe, lui aussi vainqueur la semaine passée, à Los Cabos au Mexique, et qui défendra dans plus de deux semaines son titre à l'US Open, a été débordé par la solidité et la puissance de l'Australien.

Ce dernier enregistre sa 8e victoire d'affilée, depuis sa défaite face à Novak Djokovic en finale de Wimbledon le mois dernier. Une levée du Grand Chelem où Medvedev n'avait pu défendre ses chances, les organisateurs du tournoi londonien n'ayant pas autorisé les joueurs de son pays et ceux du Belarus à y participer, en réponse à l'invasion de l'Ukraine par l'armée russe.

Alors, après avoir réussi sa rentrée au Mexique où il s'est offert, sans encombre et en battant des adversaires modestes, le premier titre de sa saison, le Russe savait que cet affrontement sur les terres québecquoises, face à l'homme en forme de l'été qui vient de mettre un terme à une disette de trois ans sans titre, avait valeur de test.

Et il a été servi, car Kyrgios a réussi à renverser une situation plutôt mal embarquée, avec la perte du premier set au tie-break, durant lequel il a montré son plus mauvais visage, celui d'un joueur qui craque quand ça compte en balançant les points.

- Renaissance -

Mais l'Australien a opéré une mue spectaculaire en 2022, une véritable renaissance après deux années noires jalonnées par une dépression et des pensées suicidaires, et il a trouvé les ressources pour se relancer dans cette partie, évacuant rapidement la frustration née de ce jeu décisif.

Il a breaké Medvedev d'entrée de deuxième manche, un avantage qu'il a tenu grâce à son efficace service (12 aces, 82% des points gagnés sur sa première balle) et de bonnes montées à la volée, pour éviter d'être pris au piège de longs échanges.

Au troisième set, le tournant s'est produit quand Medvedev a manqué deux balles pour mener 3-2, Kyrgios revenant à hauteur avec un superbe retour gagnant et prenant son service grâce à un passing dans les pieds renvoyé au filet par son rival.

Le Russe n'a ensuite opposé aucune résistance, s'inclinant en pile deux heures, pour la troisième fois en quatre oppositions. Il lui reste le Masters 1000 de Cincinatti la semaine prochaine pour préparer au mieux la défense de son titre à l'US Open à la fin du mois.

Pour Kyrgios, l'aventure montréalaise continue: il affrontera Alex De Minaur (21e) au prochain tour.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be