ATP Montréal : Pablo Carreno Busta disputera sa première finale d'un Masters 1000 face à Hubert Hurkacz

Pablo Carreno Busta, 23e mondial, affrontera le Polonais Hubert Hurkacz (10e) en finale du tournoi de tennis ATP Masters 1000 de Montréal, après sa victoire en demi-fianle 7-5, 6-7 (7/9) et 6-2 aux dépens du Britannique Daniel Evans (39e), samedi au Canada. Il a joué 2h58 pour se hisser en finale.

Belga
ATP Montréal : Pablo Carreno Busta disputera sa première finale d'un Masters 1000 face à Hubert Hurkacz
©ABACA PRESS

L'Espagnol de 31 ans, qui compte six titres à son palmarès, atteint pour la première fois la finale d'un tournoi de cette catégorie, la plus élevée après les Grands Chelems. Il jouera dimanche sa 12e finale et la 2e en 2022 après celle de l'ATP 500 de Barcelone perdue contre son compatriote Carlos Alcaraz.

Hubert Hurkacz avait éliminé le Norvégien Casper Ruud (ATP 7) dans la première demi-finale 5-7, 6-3, 6-2 en 2h02 de jeu. Carreno Busta, médaillé de bronze olympique à Tokyo l'an passé, en battant le Serbe Novak Djokovic, a fait respecter la logique du classement, mais n'a pas du tout eu partie facile face au bouillonnant Evans, combatif en diable, qui avait notamment sorti le Russe Andrey Rublev (ATP 8) au 2e tour.

Plus agressif d'entrée, mais plus fautif aussi, il s'y est d'abord pris à deux fois pour boucler la première manche, après avoir été débreaké à 5-4 sur son service. C'est encore en assénant son redoutable coup droit qu'il a réussi à breaker à nouveau. Sur quoi, Evans s'est montré plus entreprenant dans les échanges.

N'hésitant pas à monter à la volée, il s'est détaché (4-1). Mais après avoir gâché deux balles de double-break, il a perdu à son tour son engagement. Au jeu décisif, Carreno Busta a eu l'opportunité d'en finir avec une balle de match, mais le Britannique de 32 ans s'en est sorti sans trembler, survolté au moindre point gagné.

Ce dernier, qui croyait alors en ses chances de goûter à la joie d'une première finale d'un Masters 1000, a toutefois fini par manquer de tonus au milieu du 3e set. Le natif de Gijon, qui n'avait jusqu'ici pas perdu un seul set du tournoi, a accéléré la cadence en remportant les quatre derniers jeux du match et les douze derniers points.

Très à l'aise sur surface dure, celui qui a atteint les demi-finales de l'US Open en 2017 et 2020 affrontera dimanche Hurkacz pour la troisième fois. Il avait remporté leur première confrontation en huitièmes de finale de l'ATP Masters 1000 de Cincinnati en 2019, mais perdu la seconde en finale du tournoi de Metz.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be