89e succès pour Djokovic: "À mes yeux, chaque succès compte"

Pour son retour à la compétition, Novak Djokovic a remporté son 89e tournoi.

89e succès pour Djokovic: "À mes yeux, chaque succès compte"
©AFP

Il est venu, il a vu et il a vaincu. Absent des courts depuis son sacre à Wimbledon le 10 juillet, Novak Djokovic a remporté à Tel-Aviv le 89e titre de sa carrière, le 21e sans concéder un set. Pour sa 127e finale, le Serbe a écarté dans un derby des Balkans le Croate Marin Cilic 6-3, 6-4. Ce succès, le troisième de sa saison après le Masters 1000 de Rome (terre battue) et Wimbledon (herbe), fait de l’ancien numéro un mondial le seul joueur à avoir remporté cette année au moins un tournoi sur chaque surface.

"Dans une carrière, chaque victoire compte, a expliqué l'homme aux 21 titres en Grand Chelem. Surtout lorsque vous ne pouvez pas jouer pendant trois mois. Wimbledon était mon dernier tournoi, donc c'est très important pour moi de gagner le plus de matchs possible. Pas seulement pour le classement, mais aussi pour mon niveau de confiance. Je suis venu ici avec l'intention de jouer quatre matchs en simple et c'est ce qui est arrivé avec une victoire à la clé."

Plus habitué à disputer des Masters 1000 que des ATP 250, le Serbe a dû revoir sa programmation suite à une saison mouvementée où il a été privé des tournées australienne et américaine. Il faut d’ailleurs remonter au tournoi d’Eastbourne en 2017 pour retrouver une victoire de Djokovic dans un ATP 250. Ce titre à Tel-Aviv, son onzième en ATP 250, rapproche un peu plus Nole de son principal objectif de la fin de saison : la qualification pour le Masters de Turin (12 au 20 novembre). Sacré en Majeur cette année, le Serbe a seulement besoin d’être dans le top 20 à la Race (il est actuellement 15e avec 565 points d’avance sur le 21e) pour participer à l’apothéose de fin de saison.

"Comme je le dis toujours, les tournois du Grand Chelem et jouer pour mon pays sont mes priorités. Mais il y a aussi les Masters 1000 et le Masters de fin d’année. Je ne me suis toujours pas qualifié pour celui-là, donc je dois gagner des points. Maintenant, j’en suis au stade de ma carrière où je peux choisir les tournois auxquels jouer. Cela me rend plus flexible en termes d’horaires. La semaine prochaine je vais au Kazakhstan, puis Paris et Turin sont également dans mon emploi du temps. Mais nous verrons comment mon corps réagit à ce tournoi et nous nous poserons et prendrons une décision avec mon équipe."

Avec ce troisième sacre en 2022, Novak Djokovic revient dans le top 5 des joueurs les plus titrés cette année derrière Alcaraz (5), Nadal (4) et Ruud (4), mais à égalité avec Rublev (3).

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be