David Goffin face au défi Carlos Alcaraz : "Je n'aurai rien à perdre"

Ce mardi matin, David Goffin défie le n°1 mondial, Carlos Alcaraz.

Adrien Vigneron
David Goffin face au défi Carlos Alcaraz : "Je n'aurai rien à perdre"
©BELGA

Le défi sera de taille assurément, mais le challenge n’en est que plus beau… Repêché en tant que “lucky loser” dans le tableau principal de l’Open d’Astana après sa défaite en qualifications, David Goffin défie, ce mardi, le tout frais n°1 mondial Carlos Alcaraz.

Toutes compétitions confondues, le Liégeois a affronté un numéro 1 mondial à dix reprises. Pour deux petites victoires seulement. Et vu les circonstances actuelles, avec un David Goffin qui reste sur six défaites consécutives au premier tour en autant de tournois, cela s'annonce très difficile. "Les sensations du moment ne sont pas incroyables, analyse le numéro 1 belge. J'essaie vraiment de m'accrocher à l'entraînement pour mieux me sentir et jouer les meilleurs matchs possible. Il y a encore beaucoup trop de hauts et de bas. Il y a aussi de très bons passages, comme lors du dernier match où avec une meilleure conclusion, ça pouvait faire 6-3, 6-3 ou 6-3, 7-5. Au final, je m''incline 7-6 au troisième set, donc ce n'était pas évident de perdre cette rencontre."

David Goffin, 66e mondial à l'ATP, ne veut rien regretter. "J'ai une nouvelle chance et un troisième match à jouer dans ce tournoi où je n'ai rien à perdre face à Alcaraz qui vient de gagner un premier Grand Chelem. Ce n'est pas évident pour lui non plus; il reprend la compétition. Même s'il a joué en Coupe Davis, il doit se relancer. Il doit avoir beaucoup de confiance en ce moment et ce sera clairement un match où je n'ai rien à perdre. C'est bien d'avoir pu disputer deux rencontres avant et d'avoir bénéficié d'un jour de repos. Il faudra essayer d'imposer mon jeu au maximum et essayer de le bousculer le plus possible pour remporter ce match."

Les deux hommes se sont affrontés une seule fois sur le circuit ATP. C’était en février 2021, lors du Great Ocean Road Open, un tournoi préparatoire à l’Open d’Australie. Le Belge et l’Espagnol étaient respectivement classés… 14e et 146e mondiaux à l’époque. Le monde du tennis découvrait le natif d’El Palmar, âgé de 17 ans, qui, face à David Goffin, allait décrocher l’un de ses premiers et nombreux records de précocité. Il était en effet devenu le plus jeune joueur à battre un membre du top 15 depuis Richard Gasquet en 2004 face à Nicolas Massu (ATP 14). Le score ? Un double 6-3 lors duquel Alcaraz avait complètement éteint Goffin.

"Ce match était moyen; le seul truc positif, c'est que je retournais pas mal sur ses services", avait déclaré David Goffin après la rencontre.

“Je m’attendais à un début difficile, je ne le connaissais pas. Quand je servais correctement, il me mettait des retours gagnants sur des premières balles. Il a vraiment été très agressif. Ma prestation était moyenne mais c’est clairement à cause de lui. J’ai essayé de mettre un peu plus d’intensité au début du deuxième set, j’ai eu une occasion ou deux dont une volée dans le filet mais il a été solide à ce moment-là. Ensuite, il est allé chercher le match avec un paquet de coups gagnants. Cela allait très vite; je ne m’attendais pas à avoir si peu de temps pour m’organiser. Je ne sais pas si c’était sa tactique de se dire :

'aujourd'hui, je ferme les yeux et j'y vais dans tous les sens'. Il m'a tué et il a fait un grand match."

Cette fois, il est prévenu…

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be