"Il m'avait déjà bien cherché la semaine avant": Corentin Moutet explique les dessous de son altercation avec Adrian Andreev

Cela avait chauffé autour du filet entre Adrian Andreev et Corentin Moutet. Quelques jours après l'altercation, le tennisman français s'explique.

"Il m'avait déjà bien cherché la semaine avant": Corentin Moutet explique les dessous de son altercation avec Adrian Andreev
©AFP

C'était le 29 septembre dernier. Une défaite 2-6, 7-6, 7-6 pour le Français Corentin Moutet (69e mondial) face au Bulgare Adrian Andreev (247e) en huitième de finale du Challenger d'Orléans. Lorsque les deux adversaires se sont rendus au filet pour se serrer la main, le ton est monté. Les joueurs se sont invectivés et en sont presque venus aux mains. L'arbitre a dû s'interposer.

D'après les explications d'après-match de Corentin Moutet, le Bulgare lui aurait plusieurs fois adressé ces mots: "fuck you". L'ATP a décidé de sanctionner à l'identique Corentin Moutet et Adrian Andreev après cette fin de match houleuse.

Plusieurs jours plus tard, à froid, le jeune joueur français (23 ans) est revenu sur la bisbrouille au micro de RMC Sport. "C'est rare dans le tennis de voir [ce genre de scènes], donc forcément ça fait parler. C'est impressionnant mais, en vrai, il ne s'est pas passé grand chose. Le truc, c'est qu'on s'est joué la semaine d'avant à Gênes où il n'y avait pas autant de monde. C'était beaucoup plus discret. Il m'avait déjà cherché tout le match. Je lui avais demandé ce qu'il cherchait. S'il était venu pour jouer ou pour me perturber et chercher quelque chose que j'ignorais. Ça s'était arrêté là mais c'est donc déjà monté en pression la semaine d'avant", rembobine le joueur français. "Ce match était un gros match parce que c'est un très bon joueur qui a très bien joué. Il a duré trois heures donc il y avait beaucoup d'émotions, de tension, de fatigue des deux côtés."

"J'ai été surpris comme tout le monde de la manière dont s'est déroulée la fin du match et de sa réaction parce qu'il avait gagné", confie Moutet. "J'étais très frustré de perdre ce dernier point et j'avais juste envie de partir dès que le match était fini. Je voulais juste lui serrer la main rapidement, serrer celle de l'arbitre et partir comme on peut le voir sur la vidéo."

Lorsque le journaliste lui demande s'il n'a rien contre Adrian Andreev ? Le Français ne lui déclare pas son amour. "Si, je n'apprécie pas la personne et je n'apprécie pas la manière dont il se comporte. Selon moi, il ne me respecte pas donc j'allais juste me contenter de faire les choses bien. Serrer la main à tout le monde devant le public qui avait vu un beau match. Quand je vais pour lui serrer la main tranquillement, je vois qu'il prend de l'élan donc à ce moment-là je comprends plus ou moins. Je sers la main et je comprends qu'il va falloir la serrer, vu qu'on est visiblement parti pour ce genre de poignée de main."

C'est là que ça s'échauffe, que les joueurs se bousculent et que l’arbitre doit intervenir. Une fois rentré, Corentin Moutet publie un message sur Instagram où il explique ne rien regretter vu que son adversaire ne l'a pas respecté.

"Il y a 3000 personnes dans la salle et il y a des enfants", raconte le joueur qui termine de s'expliquer devant nos confrères. "Dans le message que je publie après le match, ce qui est un peu bête, c'est que bien sûr je regrette pour les enfants. Parce que c'est un mauvais exemple, mais c'est la seule raison pour laquelle je regrette, car les adultes sont assez grand pour comprendre ces choses-là."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be