Kyrgios confirme qu’il mettra un terme à sa carrière s’il remporte l’Australian Open

Le joueur de 27 ans, qui a disputé un match d’exhibition face à Novak Djokovic ce vendredi, persiste et signe.

Adrien Vigneron
Australia's Nick Kyrgios, left, and Serbia's Novak Djokovic shake hands following an exhibition match on Rod Laver Arena ahead of the Australian Open tennis championship in Melbourne, Australia, Friday, Jan. 13, 2023. (AP Photo/Mark Baker)
Nick Kyrgios et Novak Djokovic ont partagé le court le temps d'un petit match d'entraînement. ©Copyright 2023 The Associated Press. All rights reserved

La petite rencontre d’exhibition entre Nick Kyrgios et Novak Djokovic était très attendue, ce vendredi, à Melbourne. Ce n’est d’ailleurs pas une coïncidence si les 15 000 places de la Rod Laver Arena s’étaient arrachées en cinquante-huit petites minutes début de semaine.

Open d'Australie: Djokovic "un peu ému" devant l'accueil du public de Melbourne

Et si l’on pouvait craindre quelques hostilités envers l’ancien numéro un mondial, dont on dit l’opinion publique divisée à son sujet en Australie depuis le Djokogate de l’an dernier, il n’en a rien été. Mieux, le cinquième mondial a été accueilli dans une ambiance digne d’un stade de football. Des dizaines de drapeaux serbes flottaient dans les gradins.

La tête de série numéro 4 de l’Australian Open, un strap posé à l’arrière de sa cuisse gauche, a pu évoluer normalement sur le court, Sans montrer le moindre signe d’une douleur, deux jours après avoir mis un terme anticipativement à sa séance pour une gêne à l’ischio-jambier. Un constat plutôt rassurant à trois jours du début de la compétition.

Tout savoir sur Break Point, la série Netflix consacrée au tennis qui sort ce vendredi 13 : “Un mot de plus et je te brise la nuque”

”Je me sens juste bien d’être de retour en Australie, de retour à Melbourne”, a déclaré Novak Djokovic lors de l’après-match diffusé par Eurosport. “C’est le court et le stade où je me suis créé les meilleurs souvenirs de ma carrière professionnelle. Quinze ans après mon premier titre, je suis de retour pour concourir au haut niveau. Je suis très content d’avoir reçu cette opportunité et merci de m’avoir si bien accueilli.”

Se tournant ensuite vers Nick Kyrgios, le speaker du stade a interrogé l’Australien sur une possible retraite en cas de victoire dans un tournoi du Grand Chelem. Comme il l’a déjà laissé entendre par le passé. “À 100 %, s’est exclamé le joueur de 27 ans. C’est beaucoup d’entraînement et de travail. Je veux juste pouvoir manger ce que je veux, boire ce que je veux et pouvoir me détendre. C’est un style de vie difficile.”

Ce n’est pas la première fois que le natif de Canberra évoque ouvertement sa fin de carrière. Les joueurs australiens, soumis à de nombreux voyages, doivent souvent sacrifier leur vie de famille pour vivre de leur métier toute l’année. En 2022, après avoir remporté la première levée du Grand Chelem à 25 ans, l’Australienne Ashleigh Barty s’était d’ailleurs retirée du circuit professionnel.

Novak Djokovic et Nick Kyrgios pourraient se retrouver en quarts de finale de l’Australian Open cette année.

Tous les scores de tennis en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be