Tout savoir sur la nuit à Melbourne : un favori forfait et une Belge éliminée

La première journée de l’Australian Open a commencé par une annonce choc de Nick Kyrgios qui s’est retiré du tournoi à cause d’une blessure au genou.

Australia's Nick Kyrgios speks during a press conference on day one of the Australian Open tennis tournament in Melbourne on January 16, 2023. - Kyrgios pulled out of the Australian Open on January 16 without hitting a ball because of a knee injury, saying he was "devastated". (Photo by Saeed KHAN / AFP) / -- IMAGE RESTRICTED TO EDITORIAL USE - STRICTLY NO COMMERCIAL USE --
Blessé au genou, Nick Kyrgios a déclaré forfait pour l'Australian Open. (AFP) ©AFP or licensors

Le premier Grand Chelem venait à peine de commencer qu’une mauvaise nouvelle est tombée avec le forfait de Nick Kyrgios. L’Australien a annoncé souffrir du genou. Son kiné a expliqué que le match exhibition disputé la semaine dernière contre Novak Djokovic devait servir de test et que ce dernier n’a pas été concluant. Le 21e joueur mondial a préféré se retirer pour ne pas aggraver sa blessure. “C’est un mauvais timing, mais c’est la vie, les blessures font partie du sport. Je ne doute pas que je serai de retour à mon meilleur, mais pour l’instant je suis dévasté parce que je joue sans doute le meilleur tennis de ma carrière. C’est juste brutal”, a déclaré l’Australien âgé de 27 ans.

Voici pourquoi Kyrgios a quitté l’Australian Open

Pegula première qualifiée

Dans le tableau féminin, Jessica Pegula a été la première joueuse à poinçonner son billet pour le deuxième tour en battant en 59 minutes la Roumaine Jaqueline Cristian (6-0, 6-1). L’Américaine a été rapidement rejointe par sa compatriote Coco Gauff qui s’est débarrassée de la Tchèque Katerina Siniakova 6-1, 6-4. La jeune joueuse US a eu du match à terminer sa rencontre puisqu’il lui a fallu sept balles de match avant de pouvoir serrer la main de son adversaire. La finaliste de Roland-Garros en 2022 va pouvoir préparer un match au sommet pour son deuxième tour puisqu’elle défiera la gagnante de l’Us Open 2021, Emma Raducanu qui a commencé tranquillement son tournoi en prenant la mesure de l’Allemande Tamara Korpatsch (6-3, 6-2). L’une des autres outsiders du tournoi, Maria Sakkari s’est aussi imposée en deux sets (6-1, 6-4) face à la Chinoise Yuan Yue.

Cela passe pour Hurkacz et Sinner

Du côté des garçons, le Polonais Hubert Hurkacz, dixième tête de série du tournoi n’a pas dû puiser dans ses réserves pour battre l’Espagnol Pedro Martinez : 7-6, 6-2, 6-2 malgré un premier set accroché. Jannik Sinner (n°15) a lui aussi commencé son tournoi tranquillement en ne perdant que six petits jeux face à Kyle Edmund : 6-4, 6-0, 6-2. Denis Shapovalov (USA/n°20) et Sebastian Korda (USA/n°29) sont, eux, restés un peu plus longtemps sur les courts. Le Canadien et l’Américain ont concédé un petit set avant de s’imposer respectivement face à Dusan Lajovic (6-4, 4-6, 6-4, 6-1) et Cristian Garin (6-4, 1-6, 6-3, 6-2). Une autre tête de série à s’être sorti assez facilement du premier tour, c’est le Russe Karen Khachanov à qui il n’a fallu que trois sets (6, 2 et 0) pour dominer Bernabe Zapata Miralles.

Le tableau de l'Open d'Australie

Le protégé de Vliegen heureux

Le bon début de saison du joueur entraîné par Kristof Vliegen, Tallon Griekspoor se poursuit. Le Néerlandais a en effet passé assez facilement l’écueil de Pavel Kotov dans son premier match du tableau : 6-3, 7-6, 6-3. Ce qui n’est pas forcément une bonne nouvelle pour le BW Open de Louvain-la-Neuve puisque Tallon est l’une des têtes d’affiche du tournoi brabançon.

Première éliminée chez les Belges

Première Belge à monter sur les courts, Alison Van Uytvanck a été éliminée en s’inclinant en deux sets (7-6, 6-2) face à la Tchèque Petra Kvitova, 32 ans, ancienne numéro deux mondiale et aujourd’hui 15e au classement WTA. C’était la 9e fois qu’Alison Van Uytvanck était à Melbourne où elle avait atteint le 2e tour lors des deux dernières éditions en 2021 et 2022. Elle fut éliminée les autres fois dès son entrée en lice dans le tableau final.

Czech Republic's Petra Kvitova (R) shakes hands with Belgium's Alison Van Uytvanck after their women's singles match on day one of the Australian Open tennis tournament in Melbourne on January 16, 2023. (Photo by Martin KEEP / AFP) / -- IMAGE RESTRICTED TO EDITORIAL USE - STRICTLY NO COMMERCIAL USE --
Alison Van Uytvanck éliminée. (AFP) ©AFP or licensors

Pas d’exploit pour Fruhvirtova

Plus jeune joueuse du tableau féminin avec ses 15 ans, la Tchèque Brenda Fruhvirtova n’a pas poussé son exploit plus loin puisqu’elle a été sortie dès le premier tour par Aliaksandra Sasnovitch en deux sets : 7-5, 6-2.

Azarenka remporte le duel des anciennes lauréates

Victoria Azarenka, 24e mondiale, et Sofia Kenin (WTA 203) étaient les seules lauréates d'un Open d'Australie en lice cette année et étaient opposées au premier tour lundi: la Bélarusse s'est imposée 6-4, 7-6 (7/3). "Sofia est une grande championne qui a été blessée mais qui a l'expérience et je savais que ce serait compliqué", a commenté Azarenka, 32 ans. "Les premiers matchs d'un tournoi du Grand Chelem sont toujours difficiles, surtout lorsqu'il s'agit du premier Majeur de l'année, et j'étais très nerveuse", a ajouté la Bélarusse, double lauréate en 2012 et 2013. Kenin, Américaine d'origine russe née il y a 24 ans à Moscou, s'était imposée à Melbourne en 2020 à la surprise générale et avait atteint le 4e rang mondial en mars de la même année mais n'a jamais confirmé son titre.

Australian Open : qui a volé la raquette de Nadal ?

Tous les scores de tennis en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be