La Grimbergeoise de 27 ans, 89e au classement mondial, a battu la Kazakhe Yulia Putintseva (WTA 47), tête de série N.1,en trois sets 1-6, 6-4 et 6-3 après 2 heures et 20 minutes de jeu. Le début de rencontre a très vite tourné à l'avantage de la joueuse locale. Après le gain de son jeu de service, Van Uytvanck a concédé les six jeux suivants et la première manche en 26 minutes (1-6). La deuxième manche fut très différente. La Belge réalisa le break d'entrée et mena 2-0 avant de voir son adversaire reprendre les devant (2-3). A 3-3, les jeux très serrés se terminaient mal pour les serveuses jusqu'à 5-4 quand Van Uytvanck réussi à conclure sa 4e balle de set. La dernière manche vit Putintseva mener 0-2. Cette fois la N.3 belge ne se laissa pas distancer et égalisa (2-2). Mieux, après le gain du 7e jeu sur le service de l'ancienne Russe qui défend les couleurs du Kazakhstan depuis mai 2012, elle prit pour la première fois les commandes du match (4-3). Elle n'allait plus la lâcher ne concédant plus le moindre jeu.

La Brabançonne, qui était 2e tête de série à Nur-Sultan, a enlevé sa première victoire en cinq confrontations face à cette adversaire. Leur précédent match remontait au 2e tour du dernier Open d'Australie et avait vu la victoire de Putintseva 6-4, 1-6, 6-2.

Ce résultat est le meilleur d'Alison Van Uytvanck cette saison sur le circuit majeur. Elle a été opérée le 24 février au coude et n'est réapparue sur le circuit que le 3 mai à l'occasion des qualifications du WTA 1000 de Madrid. Le meilleur résultat de l'Olympienne, qui a atteint les huitièmes de finale aux JO de Tokyo, était un quart de finale au WTA 250 de Nottingham en juin. La native de Vilvorde avait perdu 34 places lundi dernier au classement WTA. Elle devrait en récupérer davantage une bonne partie et se situer aux alentours de la 53e place dans le prochain classement.

Le quatre premiers titres de Van Uytvanck ont été remportés à Québec (2017), Budapest (2017, 2018) et Tachkent (2018). Elle compte aussi un titre WTA 125 (Challenger) à Taïwan en 2013. Elle possède aussi deux titres en double gagnés à Luxembourg en 2018 et 2021, associée à Greet Minnen. Douze titres ITF figurent encore à son palmarès, le dernier le W100 de Nottingham remonte au 20 juin dernier.