Souffrant aux tibias, il a déclaré forfait.

Samedi, Andy Murray offrait une solide opposition face à Dan Evans dans le cadre de ‘The Battle of Brits’. L’Écossais avait quitté le terrain avec le sourire malgré une défaite lors du super tie-break. "Mon jeu est là" , confiait l’ancien membre du Big Four. "J’ai juste besoin d’un peu plus d’entraînement."

La grimace a pris le relais dimanche. L’ancien numéro un mondial devait disputer le match pour la troisième place contre Cameron Norrie, mais il a décliné l’invitation à cause d’une douleur aux tibias.

Depuis son opération à la hanche en 2018, Murray court derrière sa forme. À 33 ans, le temps joue contre lui. Son premier week-end sur un court en 2020 reste un échec malgré un set de haut vol contre Evans.