Ce premier tour de l’Open de Serbie face à Filip Krajinovic (ATP 45) avait tout du piège parfait. Certes, sur papier, l’adversaire du jour ne semblait pas insurmontable. En six rencontres, David Goffin menait d’ailleurs les échanges avec quatre victoires pour deux défaites. Mais jouer un local de l’étape, habitué à s’entraîner sur les courts du Novak Tennis Center de Belgrade d’un certain Djokovic, pouvait vite tourner en la défaveur de notre numéro 1 belge.

Et c’est malheureusement ce qui s’est produit. Jouant plus juste, à l’aise avec ses amorties, le Serbe s’offrait la manche initiale assez logiquement. Le Liégeois s’était pourtant distingué le premier, après avoir breaké Krajinovic pour mener 2-1. Mais juste derrière, il perdait son avantage pour ne plus jamais mettre son adversaire en danger (6-3).

La seconde manche fut, elle, bien plus disputée emmenant les deux hommes jusqu’au tie-break (7-6, 7/4). Malgré tout, Goffin a eu toutes les difficultés à s’offrir des opportunités de mener (seulement quatre balles de break contre douze pour Krajinovic). Avec en plus, comme lors de son huitième de finale à Monte Carlo, un service quelque peu défaillant. En face, le Serbe s’est montré beaucoup plus solide, usant notamment de son revers puissant.

Cette solidité lui ouvre les portes des huitièmes, où il rencontrera ce mardi le Brésilien Thiago Monteiro (ATP 110). Le Liégeois, lui, doit désormais se concentrer sur ses prochaines échéances. Ce sera peut-être du côté du Portugal, au tournoi ATP 250 d’Estoril (25/04 au 01/05) pour lequel il a demandé une invitation. L’Autrichien Dominic Thiem, éliminé lui aussi au premier tour à Belgrade pour son retour sur le circuit ATP après dix mois d’absence, y sera présent.

Après deux belles prestations (titre à Marrakech et huitième de finale à Monte Carlo où la fatigue physique et mentale s’était fait ressentir), Goffin va donc devoir rapidement se reprendre sous peine de vivre une deuxième partie de saison aussi compliquée que la première.

Classé actuellement 49e mondial, mais bien moins loti il y a quelques semaines encore, le Liégeois devra en effet passer par les qualifications lors des Masters 1000 de Madrid (01/05 au 08/05) et de Rome (08/05 au 15/05). Ce qui s’explique par le fait que les entrées des tournois sont arrêtées six semaines avant le début des compétitions en question. S’il veut en être, il faudra relever son niveau de jeu.