Ce succès lui octroie l'honneur d'être le premier adversaire de Roger Federer pour son retour à la compétition dans la capitale du Qatar, après treize mois d'absence. Evans a écarté le Français Jérémy Chardy (ATP 54) en trois sets 6-4, 1-6, 6-2 et 2h15 de jeu au premier tour, sous les yeux du Suisse, désormais 6e mondial, installé brièvement en tribunes aux côtés de son entraîneur Ivan Ljubicic.

Federer était exempté de premier tour et fera son retour en compétition mercredi, plus de 400 jours après son dernier match officiel, sa demi-finale de l'Open d'Australie 2020 perdue face à Novak Djokovic.

Entre temps, le Suisse, qui aura 40 ans en août, a été opéré deux fois du genou droit. Mais il est apparu très "heureux" et enthousiaste à l'idée de reprendre la compétition.

"Le tennis, c'est comme le vélo: je sais faire", a-t-il assuré en conférence de presse avant le début du tournoi, en expliquant que sa seule incertitude concernait la réponse de son genou à l'enchaînement des matchs.

Le Bâlois, aux 20 titres du Grand Chelem, a remporté ses quatre rencontres en carrière face au Britannique de 28 ans. Trois se sont jouées lors de Grands Chelems, la dernière en seizièmes de finale de l'US Open 2019. Federer n'a jamais perdu un set face au N.1 britannique.