Le Liégeois, blessé aux adducteurs en 8es de finale du tournoi de Barcelone la semaine dernière, souffre d'une "sorte d'élongation", a précisé l'Association francophone de tennis mardi. Le numéro 1 belge, 13e mondial, doit se reposer une dizaine de jours et espère pouvoir faire sa rentrée à Rome à partir du 9 mai.

"Certes inquiet après la douleur ressentie aux adducteurs qui l'a conduit à abandonner son match contre Cameron Norrie jeudi dernier à Barcelone, David Goffin espérait s'être arrêté à temps et avoir évité d'aggraver le mal," détaille l'AFT. "Les examens médicaux, réalisés lors de son retour à Liège, lui ont heureusement donné raison. Il ne souffre pas d'une déchirure mais d'une sorte d'élongation qui ne nécessite qu'une dizaine de jours de repos à partir du moment où elle s'est manifestée. Le Liégeois pourrait donc, en principe, reprendre dès la semaine prochaine, mais, par précaution, il n'en a pas moins décidé, avec son staff de renoncer au Masters 1000 de Madrid et de se préparer au mieux pour celui de Rome, prévu du 9 au 16 mai au Foro Italico. Rappelons que Roland-Garros, reporté d'une semaine, a lieu cette année du 30 mai au 13 juin".

Le numéro 1 mondial, Novak Djokovic a lui aussi délaissé le rendez-vous madrilène. Le Serbe a expliqué par l'entremise des organisateurs qu'il était "désolé de ne pouvoir aller à Madrid cette année", sans toutefois préciser les raisons exactes de son renom.

Battu en demi-finale à Belgrade samedi par le Russe Aslan Karatsev au terme d'une bataille de près de 3h30 de jeu, Djokovic avait expliqué ne pas se sentir au point physiquement, réservant sa participation au tournoi de Madrid.

Tenant du titre, Djokovic a remporté l'épreuve à trois reprises en 2011, 2016 et 2019. L'épreuve n'avait pu avoir lieu l'an dernier en raison de la crise sanitaire.