David Goffin est parvenu à enlever son 6e titre sur le circuit ATP de tennis, dimanche à Marrakech, malgré la perte du premier set. Le N.1 belge, 74e mondial, qui jouait la 15e finale de sa carrière, s'est imposé sur la terre battue marocaine aux dépens du N.1 slovaque Alex Molcan (ATP 65) en trois manches : 3-6, 6-3 et 6-3. Le match s'est achevé après 1h58 de jeu. Goffin décroche son premier tournoi sur le circuit majeur à l'occasion de ce Grand Prix Hassan I, un tournoi ATP 250 doté de 534.555 euros, depuis sa victoire l'an dernier à Montpellier. Ce n'est que son 2e titre sur ocre après son tout premier succès à Kitzbühel en 2014. Il avait perdu sa deuxième finale sur terre à Gstaad en 2015 et n'avait plus depuis lors atteint une finale sur la surface favorite de Rafael Nadal. Les quatre autres titres du Liégeois ont été décrochés sur surface rapide à Metz en 2014, Shenzhen et Tokyo en 2017 et Montpellier en 2021.

Le meilleur joueur belge de l'histoire eut du mal à entrer dans le match. Il perdit ses deux premiers jeux de service et se retrouva mené 1-3 et bientôt 1-4, malgré le gain d'un jeu sur service adverse. Maître du jeu, Molcan imposait son rythme et était récompensé par le gain du set 3-6.

La situation semblait mal engagée quand Goffin perdit d'emblée son service après avoir sauvé deux balles de break dans le premier jeu du deuxième set. D'autant que le Slovaque assura aisément son jeu pour mener 0-2. David Goffin ne paniqua pas. Au contraire, il lâcha ses coups, son service devint plus efficace et il refit son retard pour égaliser à 2-2. A 3-2, il se forgea trois balles de break et n'en eut besoin que de deux pour mener 4-2. Molcan accusa le coup, commença à commettre des fautes tandis que le Belge prenait la direction du jeu et égalisait à un set partout (6-3).

Dans l'ultime set, Goffin mit la pression sur son adversaire et le breaka pour ensuite confirmer sa mainmise sur le match 2-0. Tandis que Molcan trahissait de plus en plus des signes de nervosité, le Belge s'appliquait sur ses jeux de service (3-1, 4-2). Mais à 4-3, une balle sortie de peu et une double-faute offrirent une balle de 4-4 au Slave. Le bras du Wallon ne trembla pas. Et deux balles pleine ligne et un ace plus tard, le marquoir indiquait 5-3 en sa faveur. En confiance, il concluait sur sa seconde balle de match dès le jeu suivant.

Le gaucher slovaque de 24 ans avait battu notre compatriote au tout début de l'année à l'occasion de l'ATP 250 de Melbourne (7-5, 6-3) lors de leur première confrontation. Il compte désormais deux défaites en autant de finale après celle perdue en 2021 à Belgarde 2 devant Novak Djokovic, déjà sur terre battue.

Cette victoire de David Goffin constitue son meilleur résultat de l'année où son quart de finale à Sydney en janvier restait sa performance de référence jusqu'ici. Il quitte Marrakech après avoir passé le cap des 300 victoires en carrière et ce succès en finale l'assure de retrouver une place dans le top 50 (sans doute 47e) lundi dans le nouveau classement de l'ATP. Il va maintenant défendre les points de son quart de finale de l'année dernière au Masters 1000 de Monte Carlo. Il débutera sur la terre battue du Monte-Carlo Country Club, à Roquebrune-Cap-Martin en France, face au qualifié tchèque Jiri Lehecka (ATP 98).