Gerasimov a mis du temps à percer, mais il vient de jouer sa première grande finale sur le circuit ATP.

Jeudi, David Goffin entrera enfin en piste à Marseille. Il défiera le qualifié Egor Gerasimov. Venu de Biélorussie, il est professionnel depuis 10 ans, mais il a surtout percé depuis l’an passé. En septembre 2019, il a atteint les demi-finales de l’ATP 250 à Saint-Pétersbourg, en sortant des qualifications. Au passage, il a battu Lukáš Rosol, Adrian Mannarino et Matteo Berrettini. Seul Daniil Medvedev l’a privé d’une grande finale. En une semaine, il réalisait le rêve de sa vie en entrant à 27 ans dans le top 100. Sa patience était récompensée.

En 2020, Gerasimov confirmait son bon début de saison. En février, il brillait à l’ATP 250 de Pune. Il éclipsait des joueurs comme Lorenzi, Milojevi, Soon-woo et Duckworth. En finale, il s’inclinait contre Vesely. Il a remporté 8 de ses 10 derniers matchs.

Gerasimov n’a pas la palette de coups pour déstabiliser Goffin, mais le Liégeois doit se méfier de la confiance qui habite pour le moment le n° 1 biélorusse.