Tennis

Impérial de bout en bout, Rafael Nadal a remporté, ce dimanche soir, le tournoi de Montréal en s’imposant, en finale, face au jeune Russe Daniil Medvedev (6-3, 6-0) en 1h10. 

C’est la 83evictoire de l’Espagnol sur le circuit ATP et son 35e titre dans un Masters 1000 (record). Après un début de match accroché (le premier jeu a duré 9 minutes), Nadal a imposé son rythme, son expérience et sa fraîcheur (il avait bénéficié du forfait de Gaël Monfils en demi). Très solide dans tous les compartiments du jeu (72% de premières balles, une seule balle de break concédée, 13 fautes directes seulement), impressionnant même sur certains points, il n’a laissé aucune chance à un rival dépassé par le rythme et fatigué mentalement par son magnifique parcours et qui disputait sa première finale à ce niveau. Logiquement, le Majorquin devrait enchaîner, cette semaine, avec le Masters 1000 de Cincinnati.