Le premier set a vu David Goffin commettre de trop nombreuses fautes directes que pour prétendre à son gain. Avec 22 erreurs, dont 13 en revers, pour seulement 6 coups gagnants, le Liégeois a concédé sa mise en en jeu à deux reprises. Norbert Gombos, malgré 19 fautes directes, prenait les commandes du match (6-4).

En manque de confiance après quatre défaites de rang, le N.1 belge a loupé une balle de double break dans le second set. Un break concédé plus tard par Goffin, le Slovaque de 30 ans revenait dans la partie et forçait le tie break.

Alors qu'il menait 5-2 dans le jeu décisif, David Goffin a manqué trois balles de set avant de voir son adversaire convertir sa première balle de match. Le Liégeois, avec 46 fautes directes au total, a déjoué.

Sur les trois Masters 1000 disputés par Goffin cette saison, le résident monégasque n'aura gagné qu'un match, contre le Croate Borna Coric à Cincinnati.

En manque de sensations depuis quelques semaines, 'La Goff' n'a plus remporté le moindre match depuis son huitième de finale perdu contre Denis Shapovalov à l'US Open début septembre. Battu dès son entrée en lice à Rome par Marin Cilic, il avait subi le même sort à Roland-Garros, éliminé en trois sets seulement par l'Italien Jannik Sinner.

Testé positif au coronavirus, il a ensuite dû faire l'impasse sur le tournoi de Saint-Pétersbourg. Sans préparation, il s'est incliné dès ses débuts à Anvers face à l'Américain Marcos Giron avant de déclarer forfait pour le tournoi de Vienne la semaine dernière.

Goffin n'avait plus perdu cinq matches de rang sur le circuit ATP depuis 2013. Alors en début de carrière, il avait notamment été battu au premier tour à Roland-Garros par Novak Djokovic ainsi que par Jo-Wilfried Tsonga d'entrée à Wimbledon.