Malisse et les frères Rochus ont été éliminés au premier tour. Kim Clijsters s'est facilement qualifée

MELBOURNE Le mardi 20 janvier 2004 restera comme une journée sombre pour le tennis masculin belge. Les trois engagés dans le simple messieurs de l'Open d'Australie de tennis, premier tournoi du Grand Chelem de l'année, qui se joue à Melbourne, ont été éliminés de concert. Il faut remonter à près de quatre ans et au tournoi de Roland Garros 2000 pour ne pas retrouver de Belge au 2e tour du simple messieurs d'un tournoi du Grand Chelem.

Après Olivier Rochus (ATP 49) éliminé en trois sets par le Tchèque Jiri Novak (ATP 14) tête de série N.14 de l'épreuve, 6-3, 6-3, 7-5 en 1h41. Souffrant d'une double périostite aux jambes, une inflammation de la membrane qui constitue l'enveloppe des os, le numéro 1 belge n'était pas en mesure de défendre ses chances face à une pointure telle que Novak qui fut demi-finaliste en 2002 à Melbourne et que l'Auvelaisien n'a pas battu en trois rencontres.

En revanche, Xavier Malisse (ATP 54) n'avait pas d'excuses à faire valoir après sa piètre sortie face au Slovaque Karol Kucera (ATP 43) facile vainqueur 6-2, 6-3, 6-4 en 1h57. Trahi par son premier service (48 pc), le Courtraisine ne parvint à se forger que deux balles de break (une réussie) durant toute la rencontre au cours de laquelle il perdra sa mise en jeu à cinq reprises. Il avait pourtant battu le Slovaque lors de leurs deux précédentes confrontations.

Christophe Rochus (ATP 93) a finalement offert la plus belle résistance. Opposé à l'Argentin Agustin Calleri (ATP 22), tête de série numéro 22, un spécialiste de la terre battue, il a laissé passer sa chance dans le 4e set. Menant 4-5, il galvauda quatre balles de set qui aurait mis les deux hommes à égalité deux manches partout.

L'Argentin en profita pour égaliser à avant de s'imposer finalement en quatre manches 6-1, 3-6, 6-3, 7-5 et 2h26 de jeu.

Kim Clijsters expéditive

Kim Clijsters, numéro 2 mondiale et 2e tête de série, s'est facilement qualifiée mardi pour le 2e tour du simple dames de l'Open d'Australie de tennis, premier tournoi du Grand Chelem de l'année, qui se joue à Melbourne. Opposée au premier tour à l'Allemande Marlene Weingartner (WTA 51), la Limbourgeoise s'est imposée en deux manches 6-3, 6-2 et une heure de jeu.

Clijsters n'a jamais semblé gênée par sa blessure à la cheville gauche. Elle réussit le break dans le 4e jeu du premier set pour mener 3-1. L'Allemande se reprit tout de suite et s'emprara de la mise en jeu de Clijsters (3-2) qui refit immédiatement la différence (4-2).
Dans le 7e jeu, Weingartner eut encore une balle de break mais ne put l'exploiter. Du coup, Clijsters fila à 5-2 et conclut la manche 6-3. Bien en jambes, la numéro 2 mondiale se mit d'emblée à l'abri d'un retour de son adversaire dans la seconde manche. Elle se détacha sans trop de souci à 4-0 pour conclure 6-2, sur sa première balle de match, son premier match depuis sa blessure survenue le 7 janvier dernier lors de la Coupe Hopman à Perth (Australie).

Clijsters affrontera au 2e tour l'Italienne Maria Elena Camerin (WTA 92) qui a éliminé la Venezuélienne Milagros Sequera (WTA 63) 6-2, 6-2. Les deux joueuses ne se sont encore jamais rencontrées sur un court. Camerin, 22 ans, n'a jamais réussi à franchir le 2e tour d'un tournoi du Grand Chelem lors de ses cinq tournois disputés avant cet Open d'Australie.

Déclaration

«Je suis très contente de ce premier tour. Je n’ai pas eu vraiment de problème avec ma cheville, et aujourd’hui, c’était la chose la plus importante. C’était un test. Et je frappais très bien dans la balle. Bien sûr, mes déplacements n’étaient pas excellents. Mais je ne pouvais pas espérer mieux. Blessée lors de la Hopman Cup, je me suis de nouveau fait mal en m’entraînant pour participer au tournoi de Sydney, ce qui m’a forcée à déclarer forfait. J’ai subi plusieurs traitements, mais je suis restée quelques jours en pensant que je ne pourrais pas jouer à Melbourne.»