Tennis

Roger Federer s'est qualifié pour le troisième tour de Wimbledon en mettant fin à l'aventure du Britannique Marcus Willis, 772e mondial et professeur de tennis à mi-temps, en trois sets (6-0, 6-3, 6-4) mercredi sous le toit du court central déplié à cause de la pluie. La rencontre a duré 1 heure et 25 minutes.

Willis avait réussi l'exploit de battre au premier tour le Lituanien Ricardas Berankis, qui le devance de 718 places au classement, après avoir gagné trois matches lors des qualifications et autant lors des pré-qualifications.

Habitué à l'ombre des tournois secondaires, le grand gaillard (1,91 m) de 25 ans avait failli tout arrêter cette année pour devenir professeur de tennis à plein temps avant que sa compagne, qui lui a adressé quelques baisers soufflés depuis les gradins, ne l'en dissuade.

Tant mieux, Willis a fait le show en faisant une blague avant le match.


Un joli lob face au plus grand joueur de tous les temps...


Et regardez la standing ovation reçue après son premier jeu...