Tennis

Ysaline Bonaventure (WTA 125) a confié depuis le tournoi WTA de Séoul avoir retrouvé quelque peu le moral après un été délicat qui l'a vu perdre ses six matches disputés depuis le 15 juillet. La Stavelotaine, 25 ans, s'est exprimée sur ses difficultés dans un long message publié sur sa page Facebook à la suite de sa victoire au premier tour contre l'Américaine Jessica Pegula (WTA 78), 5-7, 6-2, 6-4.

"Après deux mois de galère, j'ai enfin gagné un match, à l'arrache!", a-t-elle écrit. "Certainement pas avec mon meilleur niveau de jeu, mais avec une attitude positive, de la hargne et de la combativité, juste ce qu'il me manquait lors de mes matches précédents. Les dernières semaines ont été un peu plus difficiles que mon début de saison. Des défaites qui se sont enchaînées, une perte de confiance et beaucoup de doute quant à mes capacités sur le terrain. J'avais vraiment l'impression que tout était contre moi, et que plus rien n'allait. C'était comme si je n'arrivais plus à jouer tennis".

Ysaline Bonaventure, dont le grand objectif est d'intégrer le Top 100 à la WTA, espère dès lors que cette victoire servira de déclic et lui permettra de repartir de l'avant. La native de Rocourt rencontrera mercredi pour une place en quart de finale en Corée du Sud la Chinoise Yafan Wang (WTA 58), tête de série N.8 du tableau.

"Chaque semaine, les tirages ne sont pas faciles. N'étant pas tête de série, je joue toujours contre des joueuses mieux classées, donc je n'ai rien à perdre et pourtant chaque défaite était difficile à encaisser", a-t-elle poursuivi. "Malgré mes bons entraînements, ma bonne préparation physique, le mental et la confiance ne suivaient pas, et je peux vous dire qu'à ce niveau-ci, la confiance fait beaucoup. Une victoire aujourd'hui qui me prouve que j'ai le niveau pour battre des filles dans le Top 100 et qui me relance dans la bonne direction. Je vais continuer à y croire et à me battre".