Roland Garros - Norman, les frères Rochus et Justine Henin-Hardenne se sont qualifiée

Tout Roland-Garros 2006 sur notre site spécial

PARIS Christophe Rochus, 76e mondial, a réussi l'exploit de se qualifier pour le deuxième tour des Internationaux de France à Roland Garros après avoir pourtant été mené 2 sets à rien face au Suédois Thomas Johansson, 18e mondial et tête de série numéro 18. Le retour de l'aîné des frères Rochus s'effectuait dans le troisième et quatrième set qu'il remportait 6 à 4. En menant 3 à 0 dans le set décisif, le Belge déstabilisait le Suédois qui ne pouvait que constater les dégâts: 6-2 sur la deuxième balle de match de Rochus.

L'Espagnol Ruben Ramirez Hidalgo, 79e mondial, sera l'adversaire de Christophe Rochus au deuxième tour des Internationaux de France. Ruben Ramirez Hidalgo a en effet battu au premier tour mardi le Français Thierry Ascione.

Justine sans trembler

Justine Henin-Hardenne (WTA 5/N.5) s'est facilement qualifiée pour le deuxième tour du simple dames en prenant la mesure de l'Esonienne Maret Ani, 70-ème joueuse mondiale, en deux manches 6-3 et 6-0, après 1 heure juste de jeu. Menant déja 4-0 après 13 minutes, la tenante du titre connaissait une baisse de régime au 5ème et 6ème jeu, permettant à son adversaire de revenir au score via un break à 4-1, qu'Ani confirmait dans la foulée sur son service (4-2). Notre compatriote, sans forcer son talent, empochait néanmoins au petit trot la première manche, profitant sur sa 1ère balle de match d'un smash grossièrement manqué de l'Estonienne: 6-3 en 33 minutes de jeu.

Dans le 2ème set, Henin-Hardenne repartait avec de meilleures dispositions apportant plus de rythme et d'aggressivité dans son jeu. Suite à un double-break, qu'elle confirmait dans la foulée, elle s'envolait à nouveau à 4-0, en un peu plus d'un quart d'heure. Aidée par les nombreuses double-fautes d'Ani et cette fois bien décidée d'en finir vite, Henin Hardenne clôturait la 2ème manche sur un 6-0 réglé en 27 minutes de jeu Rejoignant ses deux compatriotes Kim Clijsters et Kristen Flipkens au deuxième tour, la Belge y rencontrera la Biélorusse Anastasiya Yakimova (WTA 58).

Deux sur deux pour "nos" hommes en début d'après-midi

Olivier Rochus s'est aussi qualifié mardi en début d'après-midi pour le 2ème tour des Internationaux de France de tennis. Le numéro 1 belge a facilement dominé le Français Jean-Christophe Faurel (ATP 147) 6-1, 6-4, 6-2 en 1h50. Il est le premier Belge à se qualifier pour le 2ème tour dans le tableau masculin après les éliminations de Kristof Vliegen et Xavier Malisse, lundi.

Très en jambes et précis au service, Olivier Rochus a pris le premier jeu de service de son adversaire dès le 2ème jeu. Filant ensuite à 3-0 pour conclure la première manche au terme d'un festival d'amorties: 6-1 en 27 minutes.

Dans la seconde manche, l'Auvelaisien continua à se montrer le maître dans l'échange, signant quelques très beaux coups comme autant de témoignages de sa belle confiance actuelle. Il réussit un seul break dans le 3e jeu du set pour ensuite contrôler la rencontre, assurant sa mise en jeu sans la moindre douleur, et mener deux manches à zéro (6-4, en 44 minutes).

Après une averse qui interrompit la rencontre durant une bonne dizaine de minutes, Olivier Rochus a poursuivi son excellente mise en action dans ce tournoi en prenant encore l'avance sur le service de Faurel dès le 3e jeu (2-1). Le Français, qui disputait son premier tournoi du Grand Chelem, remporta un ultime jeu (3-2) avant de devoir s'avouer battu (6-2).

Au 2ème tour, Olivier Rochus sera opposé au vainqueur du match entre le Français Nicolas Mahut (ATP 80) et le Tchèque Jiri Vanek (ATP 100).

Dick Norman déroule

Dick Norman s'est très facilement qualifié pour le deuxième tour grâce à sa victoire expéditive sur l'Argentin Edgardo Massa, issu des qualifications et 561-ème mondial il est vrai, 6-1, 6-3, 6-3 et 1 heure 31 minutes de jeu. Le grand rouquin de Waregem (2m04), issu aussi des qualifications et 110-ème au classement ATP, n'a mis que 18 minutes pour empocher la première manche 6-1. Massa s'accrochait à peine plus dans les deux suivantes que Norman remportait 6-3 (en 38 minutes) et 6-3 (en 35 minutes).

Dick Norman affrontera un autre calibre au deuxième tour. Il s'agira du jeune français Gaël Monfils, 19 ans, 28-ème mondial et tête de série numéro 25. A 35 ans, le Flandrien atteint le deuxième tour d'un tournoi du Grand Chelem pour la quatrième fois après avoir déjà atteint ce stade à Roland Garros l'an dernier, à l'Australien Open en janvier dernier, et à l'US Open en 2002. Son meilleur résultat reste pourtant un 3e tour atteint en 1997 à Roland Garros précisément.