C'est désormais officiel, Johan Van Herck, capitaine de l'équipe masculine de Coupe Davis, a été officiellement intronisé au même poste pour la Fed Cup ce mardi matin à Liège.

Il devient ainsi le successeur de Dominique Monami, évincée de façon peu élégante le 17 mars dernier, et de l'intérimaire Ivo Van Aken, qui avait parfaitement rempli sa tâche lors du barrage pour le maintien dans le Groupe mondial en Italie (0-4 à Gênes) en avril.

Âgé de 44 ans, Johan Van Herck va donc imiter Yannick Noah qui combine le capitanat de l'équipe de France de Fed Cup et de Coupe Davis depuis deux ans déjà. Et force et de constater que Nono a la baraka avec sa bande. Vainqueur de la Coupe Davis l'an dernier face à la Belgique à Lille, il avait déjà été sacré comme sélectionneur des Bleus en 1991 avec une victoire héroïque contre les USA d'Agassi et Sampras célébrée avec le fameux Saga Africa, ainsi qu'en 1996 au bout d'un ultime match conclu au cinquième set par Arnaud Boetsch.

Et rien qu'en France, Noah n'est pas le premier à avoir porté cette double casquette: Guy Forget avait lui aussi déjà cumulé ces deux mandats entre 1999 et 2004. Avec grand succès d'ailleurs, en témoigne un prolifique palmarès émaillé d'une victoire finale en Coupe Davis en 2001 et un titre en Fed Cup en 2003.

La preuve que chapeauter deux formations nationales simultanément peut se révéler couronné de succès. Et pourtant, le choix du Flandrien à la tête conjointe de nos équipes nationales rencontrait quelques réticences. "Le risque était de voir deux rencontres se télescoper", confiait le président fédéral André Stein lors de la conférence ce mardi matin. "Mais, contrairement à ce qui nous avait été reproché dans le passé, nous avons cette fois consulté les joueuses et vu que des coaches belges comme Wim Fissette ou Philippe Dehaes n'étaient pas intéressés, c'est le nom de Johan qui est ressorti.'

Et du coup, l'Anversois devra enchaîner 15 jours intenses et éprouvants en février puisqu'il débutera par un défi avec Goffin &Co face au Brésil les 1er et 2 février, avec pour enjeu la qualification pour la phase finale de la Coupe Davis. Pour immédiatement se concentrer sur un match de Fed Cup, ô combien important, face à la France, décidément toujours en travers du chemin d'Elise Mertens et consorts, les 9 et 10 février au Country-Hall de Liège, pour le compte du premier tour du Groupe Mondial.