Comme lors des éditions 2020 et 2021 de l’Australian Open, les éditions 2020 et 2021 de Roland-Garros et les US Open 2019 et 2020, Elise Mertens sera la dernière représentante belge, hommes et femmes confondus, dans un tournoi du Grand Chelem après sa victoire (6-2, 6-0) et sa qualification pour le troisième tour face à la Chinoise Lin Zhu (WTA 99). Ce succès, Greet Minnen et Alison Van Uytvanck, contre respectivement Ajla Tomljanovic (WTA 75) et Elina Svitolina (WTA 5) ne sont pas parvenues à le décrocher pour leur entrée en matière dans le tournoi. Retour sur une journée pas extraordinaire pour le tennis belge.

Elise Mertens : plus à l’aise qu’au premier tour, Elise n’a laissé aucune chance à Lin Zhu et jouera Madison Keys (WTA 27) au prochain match. "Je suis très contente du résultat. Mon premier service était plus efficace, ce qui fait beaucoup évidemment. Tout était un peu meilleur, en fait."

Greet Minnen : sortie par Ajla Tomljanovic (6-2, 7-6), Minnen n’était pas satisfaite de sa prestation. "Je n’ai pas le sentiment d’avoir joué un très bon match. Je peux faire mieux et je l’ai déjà montré. Ce n’était pas facile, car Alison jouait en même temps et Ann (NdlR : Devries, le coach des deux joueuses) était avec elle, ce qui fait que je me suis retrouvée un peu livrée à mon sort."

Alison Van Uytvanck : face à Elina Svitolina, tête de série n°3, Alison a produit par moments un magnifique tennis mais ce ne fut pas suffisant pour s’imposer (6-3, 2-6, 6-3). "Je suis contente de la façon dont j’ai joué sur un grand court, avec beaucoup de monde dans les tribunes, même si je suis un peu déçue aussi."