"Bonjour à tous mes supporters. Je voulais vous dire que j'avais pris la décision difficile de renoncer à jouer l'US Open à New York et je reprendrai la compétition à Rome le mois prochain", a écrit Bencic sur son compte Twitter.

Trois des quatre demi-finalistes de l'édition 2019 ont donc choisi de ne pas se rendre à New York. Avant Bencic, la Canadienne Bianca Andreescu, tenante du titre, et l'Ukrainienne Elena Svitolina avaient décidé de faire l'impasse sur l'US Open, qui doit se dérouler du 31 août au 13 septembre.

La N.1 mondiale Ashleigh Barty, la Néerlandaise Kiki Bertens (N.7) ou encore la Russe Svetlana Kuznetsova, lauréate de l'US Open en 2004, ont elles aussi fait ce choix en raison des risques sanitaires liés à la pandémie de coronavirus frappant durement les Etats-Unis.

.