Roger Federer ne veut pas jouer dans des stades vides.

Roger Federer ne veut pas jouer dans des stades vides. "J'espère sincèrement que nous pourrons reprendre la saison de manière normale, donc avec les spectateurs. Même si cela signifie que nous devrons attendre un peu plus longtemps", a déclaré la légende suisse de 38 ans au site brésilien GloboEsporte, en marge de son soutien à la campagne "Vencendo Juntos" à l'initiative de l'ancien N.1 mondial brésilien Gustavo Kuerten, conçue pour subvenir aux besoin de 35.000 familles brésiliennes dans le besoin.

Le tennis international est au point mort depuis un certain temps en raison de la pandémie de coronavirus. L'ATP et la WTA ont récemment prolongé l'arrêt des tournois officiels jusqu'au 31 juillet.

"Je ne peux pas imaginer un stade vide. Je ne peux pas. Même si la plupart du temps nous nous entraînons sans personne, j'espère que cela n'arrivera pas. Bien sûr, il est possible de jouer sans fans. Mais d'un autre côté, j'espère vraiment que le tennis pourra revenir comme il était. Il serait préférable d'attendre le moment approprié pour revenir à la situation d'avant, avec au moins un tiers ou la moitié du stade remplie", a déclaré le vainqueur de 20 tournois du Grand Chelem.

Federer a subi une opération du genou en février et se remet encore. "Je suis satisfait de ma condition, mais je ne joue pas encore au tennis. Je n'en vois pas la raison pour être honnête. Je pense la reprise assez lointaine. Il est important mentalement à ce stade de ma carrière de profiter de cette pause après avoir tellement joué au tennis. Ça ne me manque pas tellement. Je le ressentirai quand je serai sur le point de revenir, quand j'aurai un objectif à l'entraînement."