Tennis Le Liégeois a hâte de jouer en Coupe Davis à Liège ce week-end.

David Goffin a lancé sa semaine de Coupe Davis en effectuant une escapade à Bruxelles et plus précisément à l’hôtel de ville sur la Grand-Place. Sous le regard d’illustres sportifs de la trempe de Merckx, Van Himst, Gevaert, Saive, Berghmans ou encore Rogge, le Liégeois a reçu des mains de la princesse Astrid, du bourgmestre de Bruxelles et de l’échevin des Sports le 98e Trophée national du Mérite sportif.

"L’année 2017 n’avait pas été facile, mais elle est une belle année, confiait-il. Elle a été complète du début à la fin malgré ma blessure. Après l’été, je suis revenu encore plus déterminé. Si je devais sortir un événement du lot, je pointerais mon succès contre Roger Federer. Comme il a 10 ans de plus que moi, je le regardais à la télévision quand j’étais petit. Jouer contre lui était déjà impressionnant. Imaginez le battre en demi-finale du Masters !"

Ces quelques mois de 2017 ont renforcé encore plus sa détermination. "L’avenir nous dira ce qui se passera, mais je vise de faire encore mieux. Je vois toujours plus loin, toujours plus haut. J’ai beaucoup d’ambitions. En plus, les échéances arrivent vite."

En 2018, il a manqué son premier grand rendez-vous lors de l’Australian Open. "J’ai évacué ma déception depuis longtemps. Il faut tourner la page. En tennis, nous sommes habitués. Nous perdons un match et nous commençons une autre histoire le lundi qui suit."

Il est donc rentré plus tôt que prévu en Belgique. "Je me suis entraîné seul avant de rejoindre l’équipe pour une autre semaine d’entraînement. Je suis concentré à 100 % sur mon prochain défi avec la Coupe Davis. J’en ai profité pour remettre les choses en place et me reposer."

Jeudi, il sera fixé sur l’ordre des matchs de ce premier tour de Coupe Davis qui se jouera au Country Hall de Liège de vendredi à dimanche contre la Hongrie. Côté hongrois, le chef de file Marton Fucsovics ne rejoindra la Belgique que mercredi. Le huitième de finaliste à l’Open d’Australie souffre d’une inflammation au pied qu’il soigne à Budapest.

Vendredi, le Liégeois jouera contre un anonyme du circuit qui sera soit Attila Balazs (ATP 227), 29 ans, soit Zsombor Piros (ATP 521), 18 ans, ou encore Mate Valkusz (ATP 848).

"Il n’y a pas de tirage facile en Coupe Davis. Il faut gagner 3 matchs et c’est tout. Je les aborde comme d’habitude, avec sérénité et sérieux. On verra dimanche."

Finaliste à Lille, la Belgique part avec le statut de grande favorite au Country Hall. "Ce premier tour est piégeux. Nous venons à peine de digérer la finale à Lille qu’il faut déjà repartir pour un tour. Nous sommes privés de Steve Darcis qui est blessé. Leur premier joueur est en forme. On va essayer de se mettre bien dedans et de les battre. Nous avons l’expérience pour nous."

Après sa semaine de Coupe Davis, il prendra la direction de Montpellier, de Rotterdam et de Marseille. "Mon objectif est et restera d’être performant. Le tennis est une affaire de circonstances. Il faut être capable de saisir les opportunités. J’espère vivre de belles histoires en Grand Chelem et lors des gros tournois."

Eddy Merckx : "Un champion et un gentleman"

"Quel super champion ! David est le 7e meilleur joueur du monde à une époque où la concurrence est énorme. En plus, il possède encore une belle marge de progression. Je lui souhaite une victoire en Grand Chelem. En plus, il a ce côté gentleman. Cette image inspire le respect. Lors de la finale de Coupe Davis, je l’ai regardé comme tout bon Belge."

Jean-Michel Saive : "Un jeu plus fort que 7e mondial"

"Sur un plan sportif, il a livré 3-4 mois incroyables en fin d’année. Il jouait plus haut que sa 7e place mondiale. Il a sorti de gros résultats en y ajoutant la manière. En 2018, il doit puiser dans cette confiance. Il peut viser encore plus haut. Je loue aussi son caractère. Ce gars évolue étape par étape avec une belle progression régulière."

Kim Gevaert : "un vrai chouchou"

“David, c’est quelqu’un qui a accompli des performances exceptionnelles dans son sport. Il est respectueux. Il est sympa et intelligent. Je le vois comme une personne adorable. Un vrai chouchou. Moi, je suis des cours de tennis depuis des années.”