La saison 2017 de David Goffin débute ce jeudi (14h) à Abou Dhabi. Le Liégeois affronte Jo-Wilfried Tsonga en quarts de finale d'un tournoi-exhibition. En cas de victoire, c'est Andy Murray qui l'attend en demi-finale.

David vient de livrer la meilleure saison de sa carrière et il connaît l'importance d'un bon début de saison. "Les demi-finales d'Indian Wells et de Miami m'ont mis en confiance pour toute l'année", dit-il. "Le quart de finale à Roland Garros a encore augmenté ce capital. Après cela, j'étais beaucoup plus sûr de moi. J'espère faire au moins aussi bien en 2017, voire mieux si j'en ai la possibilité. Je vais essayer d'entrer dans le top 10, ce serait fantastique."

Goffin sait qu'il a beaucoup de points à défendre en ce début d'année mais il ne se tracasse pas pour la cause."Quand on est dans le top 20, on doit défendre des points presque chaque semaine. Je me réjouis que les tournois recommencent car j'en garde de bons souvenirs et je suis heureux d'être sur un terrain. J'espère pouvoir jouer mon meilleur tennis."

Jo-Wilfried Tsonga (31), pour sa part, pense être enfin débarrassé de la blessure au genou qui a plombé son année 2016, l'obligeant à abandonner au troisième tour de Roland Garros et en quarts de finale de l'US Open.

Sa fin d'année fut d'ailleurs plus encourageante avec des quarts de finale aux Masters 1000 de Shanghai et Paris et une finale à Vienne. Il n'empêche que c'est la première fois depuis 2010 qu'il n'a remporté aucun titre. Il a ainsi chuté à la 12 place mondiale.

"J'ai bien préparé la saison et je me sens bien", dit Tsonga. "Je me suis entraîné quelques fois avec David ces derniers jours. J'aime jouer avec lui car il fait désormais partie des meilleurs du monde. C'est un excellent adversaire. J'ai 31 ans mais je me sens toujours jeune et j'attends beaucoup de 2017. La saison dernière a été difficile en raison de mes problèmes au genou. Mon corps était déséquilibré mais en fin de saison, ça allait mieux, je n'ai plus mal et je vais pouvoir utiliser mes deux jambes."