Le coriace Alex de Minaur (ATP 38) a signé une prestation étincelante ce vendredi sur le Grandstand. 

Au 3e tour, il a créé la sensation face à Kei Nishikori, 7e mondial au terme d’un combat de près de 3 heures (6-2, 6-4, 2-6, 6-3). L’occasion pour le protégé de Lleyton Hewitt de signer deux primeurs dans sa jeune carrière (20 ans, seulement). Uno, il s’offre un premier huitième en Majeur et pourrait retrouver le vainqueur de Goffin - Federer en quart. Deuzio, malgré ses 4 finales sur le circuit (pour 2 titres), il vient seulement de scalper son premier top 20 (jusqu’ici il avait signé un 0 sur 16). 

De son côté, Nishikori est en plein doute. La preuve avec des gestes très rares dans son chef, comme un jet de raquette dans le 4e set. Peu en jambes et en manque d’inspiration, le Japonais avait déjà signé une tournée US bien terne.