Djokovic livre la saison de sa vie, mais essaie de garder les pieds sur... terre

ROME Il est en train de livrer la saison de sa vie! Jeudi soir, à Rome, il a même conquis contre Stanislas Wawrinka (ATP 14) sa 34e victoire de l’année. Déjà vainqueur de six tournois depuis le 1er janvier, Novak Djokovic (ATP 2) tâche toutefois de garder les pieds sur... terre après le coup de tonnerre de son succès contre Rafael Nadal (ATP 1) dimanche en finale du tournoi de Madrid.

“Tout le monde me dit qu’on a joué du grand tennis, mais je ne m’en rends pas compte sur le terrain !” sourit-il. “C’était vraiment une étape importante de gagner contre Rafael Nadal, chez lui et sur terre, je ne l’avais jamais fait. C’est capital sur le plan mental. Maintenant, j’essaie de garder la tête bien sur les épaules, de faire attention à ce que je fais...”

Le secret de sa réussite, Novak Djokovic l’explique par plusieurs facteurs. Le Djoker, comme on le surnomme sur le circuit, cite, pêle-mêle, le travail de tous les jours, le triomphe de la Serbie en Coupe Davis, ainsi que le changement de régime alimentaire suite à la découverte d’une allergie au gluten.

“La victoire contre la France m’a donné beaucoup de confiance. Elle a été le début de cette grande série. C’était un match historique pour nous, plus important qu’un Grand Chelem. J’ai vécu les trois plus beaux jours de ma carrière. J’ai retrouvé mon service, aussi. J’ai beaucoup travaillé pendant un an et demi pour ça”, a-t-il ajouté. “Mais je ne m’attendais pas à gagner tous mes matches en 2011.”

Entre-temps, Novak Djokovic est pratiquement assuré de devenir prochainement le nouveau premier joueur mondial. Il devrait normalement pouvoir détrôner Rafael Nadal au lendemain de Roland-Garros, où il n’aura que 360 points d’un quart de finale à défendre, contre 2000 à l’Espagnol, tenant du trophée. Le Serbe a certes aussi un autre grand objectif.

“Mon ambition est d’être n°1 et mon rêve de gagner Wimbledon. Il y a un an, battre Nadal sur terre battue et Federer sur gazon s’assimilait sans doute à une mission impossible, mais j’ai effectué de gros progrès et aujourd’hui, j’y crois. Je suis un joueur plus mature et je pratique le meilleur tennis de ma vie. On verra ce que l’avenir me réserve.”



© La Dernière Heure 2011