Après la promenade de santé face à Jérémy Chardy au premier tour, Novak Djokovic a dû mouiller le maillot pour poursuivre sa route vers un neuvième sacre à Melbourne. Face à l’Américain Frances Tiafoe, le numéro un mondial s’est retrouvé engagé dans un âpre combat remporté finalement en quatre sets (6-3, 6-7, 7-6, 6-3).

"Je crois qu’on a joué à un bon niveau " , expliqua Novak Djokovic qui défiera un autre Américain, Taylor Fritz, au troisième tour. "Frances m’a vraiment poussé dans mes derniers retranchements. Les deuxième et troisième sets ont été très serrés. J’ai été heureux de mener deux manches à une. Dans le quatrième, j’ai eu plus d’occasions. Les conditions de jeu étaient rudes. Il faisait très chaud, on a eu de longs échanges. Son revers était très solide, j’ai essayé de tourner autour, de rentrer dans le terrain, mais il était vraiment consistant en revers. C’est un joueur qui va vite, qui est imprévisible. C’était vraiment un match difficile et je suis vraiment content de m’être sorti de cette bataille. Il est entré sur le court avec l’envie de réaliser une grosse performance et il a montré une grande qualité de tennis. Il m’a mis dans une situation difficile. Parfois, j’ai aussi été trop passif, en ne sentant pas la balle aussi bien que d’habitude."

Le tout sur une Rod Laver Arena plus rapide que d’habitude. Ce qui pourrait offrir des opportunités aux prochains adversaires de Djokovic : Taylor Fritz au prochain tour et ensuite peut-être Milos Raonic : "Mais si je sers bien, cette surface m’aide aussi à décrocher des points gratuits. Lors des prochains matchs, il faudra être efficace sur ma mise en jeu, mais aussi choisir le bon côté en retour dans les rares moments d’un set ou je vais pouvoir breaker ces gros serveurs."