Tennis

Une belle idée avancée par l'Autrichien.

Dominic Thiem, finaliste de Roland-Garros, a évoqué mardi la possibilité de jouer un double mixte avec Serena Williams après l'incident dit de la "salle de presse" qui les a opposés porte d'Auteuil.

Alors qu'il se trouvait en pleine conférence de presse après sa victoire en 16e de finale le 1er juin, l'Autrichien avait été prié de céder la place séance tenante à la star américaine, balayée au troisième tour pour la première fois en cinq ans.


Thiem avait fait part de son agacement en estimant que ce caprice reflétait la "personnalité mauvaise" de la championne aux 23 titres en Grand chelem. Face au tollé provoqué par ces propos, il avait ensuite assuré avoir "oublié" l'incident.

Mi-figue mi-raisin, il a indiqué mardi vouloir disputer un double avec l'Américaine de douze ans son aînée, en signe de réconciliation.

"En guise de réparation, j'aimerais bien jouer un double mixte avec Serena à Wimbledon ou à New York", a-t-il déclaré lors d'une conférence à Vienne.

Plus jeune joueur du top quatre mondial, Thiem, 25 ans, s'est hissé pour la deuxième année consécutive en finale de Roland-Garros. Comme en 2018, il s'est incliné dimanche face à l'intratable Rafael Nadal (6-3, 5-7, 6-1, 6-1).​