Sur le court N.7, la Limbourgeoise, 24 ans, a ainsi dû batailler pendant 2h18 pour écarter la Nordiste, 27 ans, qu'elle n'avait battue qu'une seule fois jusqu'ici, après avoir pourtant facilement remporté le premier set 6-1.

"C'est toujours bien de faire des heures sur le court quand on est amené à changer de surface, mais d'un autre côté, je reconnais que j'aurais pu m'épargner un troisième set", a-t-elle confié. "Je n'ai pas bien géré ce tie-break en commettant un peu trop de fautes. Je ne suis d'ailleurs pas pleinement satisfaite de ma prestation. Je n'ai pas bien touché la balle. Mais lorsqu'elle a égalisé à une manche partout après un début de match où je n'avais rien dû faire de particulier pour m'échapper au score, je me suis montrée très solide mentalement." 

Ce mardi, Elise Mertens retrouvera désormais la Russe Veronika Kudermetova (WTA 41), 23 ans, qui a surpris dimanche Karolina Pliskova (WTA 3) 27 ans, la tête de série N.1 du tableau, 7-5, 6-4. Il s'agira de la première confrontation sur le circuit WTA entre la N.1 belge et la N.4 russe, fille d'un ancien joueur de hockey sur glace. 

"Je ne peux pas dire que je sois étonnée de jouer contre elle, car il s'agissait du tournoi de reprise de Pliskova après l'interruption du circuit. Et je suis bien placée pour savoir que ce n'est pas évident", a-t-elle souri, faisant référence à son élimination au premier tour à Palerme, début août. "J'ai déjà vu Kudermetova à l'œuvre contre Bouchard, mais c'était sur terre battue, ce qui est différent. C'est une joueuse qui frappe très fort dans la balle. Elle n'a pas vraiment de plan B et de plan C, mais dès qu'elle peut frapper, elle y va. J'espère dès lors trouver une bonne longueur de balle contre elle, car c'est ce qui m'a manqué aujourd'hui."