Tennis

Elise Mertens (WTA 21) avait le sourire aux lèvres, vendredi soir à Doha, après avoir réussi à se qualifier pour la première fois de sa carrière pour la finale d'un tournoi WTA Premier, doté de 916.131 dollars.

La Limbourgeoise, 23 ans, qui restait sur un week-end décevant en Fed Cup, a battu 6-4, 2-6 et 6-1 l'Allemande Angelique Kerber (WTA 6), 31 ans, lauréate de Wimbledon l'été dernier. "C'est super !", a-t-elle confié à Belga après sa victoire. "Qui plus est quand on y arrive en battant deux joueuses du top 10. Je m'étais bien entraînée en Fed Cup avec Johan Van Herck et peut-être que j'en retire les fruits ici. J'ai commencé très fort. J'étais très agressive. Mais c'était difficile lorsqu'on est tout le temps sous pression, car il faut être à 100% sur chaque point. Dans le deuxième set, j'ai perdu un peu d'intensité et elle en a profité pour trouver son rythme. Heureusement, je me suis bien reprise et j'ai pu faire la différence en servant bien et en allant vers l'avant. Je suis très heureuse..."

Samedi, Elise Mertens tentera de remporter son cinquième titre contre Simona Halep (WTA 3), 27 ans, la nouvelle protégée de Thierry Van Cleemput, Il s'agira de la troisième confrontation entre les deux joueuses, la Roumaine ayant remporté les deux premières l'an dernier à Madrid et Roland Garros.

"J'ai toujours perdu jusqu'ici contre Halep, mais c'était chaque fois sur terre battue", a-t-elle poursuivi. "La seule chose que je peux dire, c'est que je me sens bien. Je suis dans un bon état d'esprit et physiquement, il me reste de l'énergie. Je ne m'attendais peut-être pas à être en finale ici, mais le tennis est plein de surprises. Ce sera un match difficile, car elle ramène beaucoup de balles, mais je suis en confiance, car je viens de gagner un gros match. Je pense que je peux jouer relâchée. Je suis en tout cas curieuse de voir ce que cela va donner", conclut-elle.

Halep veut gagner

Simona Halep (WTA 3) sera l'adversaire d'Elise Mertens (WTA 21) samedi en finale du tournoi WTA Premier sur dur de Doha, doté de doté de 916.131 dollars. La Roumaine, 27 ans, coachée depuis cette semaine par Thierry Van Cleemput, est sortie victorieuse 6-3, 3-6 et 6-4 d'un combat épique contre l'Ukrainienne Elina Svitolina après avoir été menée 4-1, balle de 5-1 dans le troisième set. "Je ne voulais pas abandonner", a-t-elle confié. "Elle a joué de manière incroyable. Elle bougeait extrêmement bien, elle frappait la balle très fort et elle a très peu raté. La perspective d'une défaite a fait monter la pression, mais j'ai essayé de me concentrer, de rester calme et je l'ai plutôt bien fait. Je n'ai pas eu peur de frapper la balle, de prendre des risques, et cela m'a aidé. C'était un match d'un très bon niveau et je suis fière d'avoir réussi à l'emporter", a-t-elle ajouté, ravie d'avoir mis fin à une série de trois défaites consécutives contre l'Ukrainienne.

Simona Halep, encore n°1 mondiale à l'Australian Open, va désormais tenter de remporter son deuxième titre à Doha, après 2014, et le dix-neuvième de sa carrière à la faveur d'une finale contre Elise Mertens, contre qui elle n'a encore jamais perdu. "Dans une finale, il y a toujours une pression et des émotions supplémentaires, mais je me sens prête", a-t-elle poursuivi. "Je vais vite récupérer et je donnerai tout ce que j'ai pour gagner. Je joue libérée : j'ai gagné un Grand Chelem, j'ai été numéro 1 mondiale, j'ai atteint mes objectifs. J'essaie de m'amuser plus et je sens que je prends plus de plaisir sur le court. Je ne pense pas au résultat, juste à mon envie de gagner".