Notre compatriote s'est incliné en 2 sets face au jeune Letton


MONS Le Letton Ernests Gulbis a remporté la 3e édition de l'Ethias Trophy de Mons, tournoi de tennis en salle sur surface dure du circuit Challenger doté de 125.000 dollars (106.250 euros), dimanche après-midi.
Gulbis, 57e mondial et 1e tête de série, a battu en finale Kristof Vliegen, 80e au classement ATP et 3e tête de série, 7-5, 6-3 en 1 heure et 35 minutes.

Vliegen avait pourtant bien débuté la partie en s'emparant du service de son adversaire à 3 partout. Mais le jeune Letton est revenu au score et a finalement empoché le premier set 7-5 en 49 minutes. Vliegen a raté sa chance en laissant échapper le set alors qu'il menait 5-3. "A 5-4, je manque de lucidité, je ne savais plus où servir, cela faisait longtemps que je ne m'étais plus retrouvé dans une telle situation", a expliqué le Limbourgeois.

Dans la seconde manche, Gulbis, 8e de finaliste du dernier US Open, réussisait le break à 3-3 et ne laissait plus l'occasion à Vliegen de revenir dans la partie, pour s'adjuger le set 6-3 sur sa 2e balle de match en 46 minutes.
Gulbis, 19 ans, est le troisième joueur à s'imposer à Mons après Olivier Rochus en 2005 et le Serbe Janko Tipsarevic l'an dernier.

S'il s'est incliné face à un des grands espoirs du tennis masculin, Kristof Vliegen, 25 ans, a profité de son passage dans la cité du doudou pour renouer avec la victoire, après cinq éliminations au 1er tour d'affilée. "Ce que je retiens de ce tournoi, c'est que j'ai gagné 63 points et que mon niveau est toujours là", a déclaré Kristof Vliegen. "Je n'ai pas trop mal joué aujourd'hui, j'avais bien récupéré. Gulbis est fort, il est jeune et imprévisible, il peut servir un ace à n'importe quel moment", a-t-il continué.
L'Ethias Trophy de Mons est le seul tournoi ATP organisé sur le sol belge.