Tennis

Découvrez le résumé de cette journée à l'Open d'Australie!

LA SENSATION ANISIMOVA

Amanda Anisimova, 17 ans, est devenue la première joueuse née dans les années 2000 à atteindre les huitièmes de finale d’un tournoi du Grand Chelem. La prodige américaine a pour cela balayé la 11e joueuse mondiale de 20 ans, Aryna Sabalenka (6-3, 6-2). Une véritable démonstration ! Il est rare pour Sabalenka de voir sa puissance neutralisée de la sorte, alors elle a totalement paniqué en voyant les balles revenir encore plus vite dans des angles venus d’ailleurs. C’est un duel qu’on retrouvera souvent dans l’avenir dans les derniers tours des plus grands tournois, et on a déjà hâte. En attendant, le monde du tennis féminin vient d’avoir la confirmation qu’Anisimova est bien candidate pour être la prochaine patronne. Il fallait voir combien elle était sûre d’elle sur cette Margaret Court Arena, ne montrant pas le moindre signe de nervosité et pas non plus une émotion dingue après sa victoire. Elle n’est là que pour gagner, tout et tout le temps. Monumental.

FEDERER EN ROUE LIBRE...

Le Suisse n’a connu aucune difficulté pour se défaire de Taylor Fritz (6-2, 7-5, 6-2). L’Américain s’est montré encore beaucoup trop tendre pour la star. D’autant plus que Roger Federer était extrêmement concentré lors de ce match face à un des espoirs du tennis mondial. “Il peut faire de belles choses, va avoir un grand avenir, alors je ne voulais pas me faire surprendre. J’aime vraiment bien son jeu !” Un compliment du Maître, Fritz n’aura pas tout perdu.

…. ET RETROUVERA TSITSIPAS

Un jeune chasse l’autre. Si Federer a écarté Fritz, il devra désormais en découdre avec le grand espoir Stefanos Tsitsipas. Le Grec a livré un match très solide pour se défaire de Nikoloz Gabashvili (6-3, 3-6, 7-6(7), 6-4). Leur match à Perth pour la Hopman Cup, gagné par Federer, avait été d’un très haut niveau. Voilà donc peut-être enfin un test sur la route de Federer dans cet Open d’Australie, après trois tours en mode promenade dans le parc.

BERDYCH CONFIRME

Tomas Berdych est de retour et il le fait savoir à tout le monde ! Le voilà en huitièmes de finale à Melbourne après avoir sorti la tête de série n°18, Diego Schwartzman (5-7, 6-3, 7-5, 6-4). Le Tchèque, qui a retrouvé incroyablement rapidement son meilleur niveau, pourrait désormais retrouver un certain Rafael Nadal pour une place en quarts de finale.

NASTIA IS BACK !

Après une saison très compliquée, Anastasia Pavlyuchenkova signe un retour au premier plan. La protégée de Simon Goffin s’est ainsi qualifiée pour les huitièmes de finale en étrillant Aliaksandra Sasnovich (6-0, 6-3), pourtant une des joueuses très en forme du moment. Dans ce tableau très ouvert, la Russe a tout pour créer une belle surprise. A condition que ses nerfs tiennent bon, mais le travail effectué cet hiver sur son service et son coup droit est déjà en train de payer. 2019 pourrait être (enfin) sa grande année.