Tennis Le Liégeois espère jouer les trouble-fêtes sous le soleil de Floride.

Compte tenu des forfaits de nombreux ténors (Djokovic, Murray, Monfils, Tsonga et Gasquet), David Goffin a un bon coup à jouer lors du tournoi de Miami qui débute ce mercredi. Exempté du premier tour en sa qualité de huitième tête de série, le Liégeois (demi-finaliste l’an passé) affrontera un adversaire issu des qualifications au second tour. Il pourrait ensuite croiser le vétéran espagnol David Ferrer et, en huitièmes de finale, le frappeur fou australien Nick Kyrgios. S’il franchit ces différents obstacles, il se retrouverait sans doute face à Stanislas Wawrinka (première tête de série) en quart de finale. Le défi s’annonce évidemment compliqué mais il s’agit, rappelons-le, d’un Masters 1000 doté de plus de 7 millions de dollars. On notera d’ailleurs que Roger Federer pourrait affronter l’Argentin Juan Martin Del Potro dès le troisième tour dans un choc digne d’une finale.

Côté féminin, Yanina Wickmayer sera opposée d’entrée à la gauchère tchèque Lucie Safarova (WTA 36). Les deux joueuses se sont déjà affrontées à trois reprises sur le circuit. Safarova s’est imposée deux fois, mais, l’an passé, lors de ce même tournoi de Miami, Yanina avait gagné en deux sets. Voilà qui devrait lui inculquer moral et confiance.

Kirsten Flipkens défiera, pour sa part, la jeune Américaine Jennifer Brady (WTA 71), âgée de 21 ans et qu’elle n’a jamais croisée. En cas de victoire, elle serait opposée au deuxième tour à la Croate Ana Konjuh.

Ajoutons qu’hier, au premier tour des qualifications, lors d’un duel belgo-belge, Alison Van Uytvanck a battu Elise Martens sur un double tie-break.