Pour sa rentrée, le Liégeois, 31 ans, s'est en effet incliné 6-1, 6-4 face au Français, 30 ans, régional de l'étape, déjà finaliste de l'édition 2019. "Cela ressemblait vraiment à un match de reprise", a-t-il confié à l'interview après son match. "Je commence très mal et j'ai fait beaucoup de fautes sur des balles d'attaques, des mauvais choix aussi. Il y a eu de l'hésitation, ça manquait un peu de spontanéité. Je venais ici pour prendre des repères après quelques jours d'entraînement. Jules a très bien joué. Je connais son niveau. Il a beaucoup joué cette année, beaucoup gagné. Il a quitté assez tôt le circuit professionnel pour d'autres projets, mais il continue de bien jouer. On voit qu'il est affûté et qu'il a un bon schéma de jeu."

David Goffin va désormais remettre son ouvrage sur le métier et se préparer au mieux pour son véritable retour sur le circuit, le 4 janvier au tournoi ATP 250 de Melbourne, où il retrouvera notamment un certain Rafael Nadal (ATP 6). Le N.1 belge s'envolera le 27 décembre pour les antipodes, où il a aussi prévu de jouer à Sydney, avant l'Open d'Australie, première levée du Grand Chelem du calendrier, qui commence le 17 janvier.

"Jouer un match devant du public, dans des conditions de match officiel, c'était idéal pour faire le point. C'était un bon entraînement. On va en tirer les conclusions. Je n'ai aucun regret. Ce n'est pas facile de revenir, je fais mon maximum et je vais continuer à le faire. Le programme maintenant, c'est entraînement, puis départ en Australie après Noël", a-t-il conclu.