Touché à la cheville droite à la suite d’une glissade au tournoi de Halle, David Goffin a dû faire l’impasse sur Wimbledon cette semaine. Cette blessure met aussi en danger sa participation aux Jeux olympiques de Tokyo où le tournoi de tennis débutera le 24 juillet.

Après une semaine de vacances en Espagne où il a observé un repos complet pour laisser sa cheville se remettre de cet accident, le Liégeois est revenu en Belgique pour reprendre calmement du travail physique. Il n’est pas encore question pour l’ancien finaliste du Masters en 2017 de taper dans la balle.

Avec son staff, il va voir la réaction de sa cheville selon la charge de travail. Il faudra certainement attendre une semaine pour que le 16e mondial puisse évaluer ses chances de se rendre à Tokyo et confirme sa présence ou pas à ses troisièmes Jeux olympiques après ceux de Rio et Londres. Le Comité olympique est bien évidemment au courant de la situation et est tenu au courant de l’état de santé de David Goffin qui est lancé dans un contre-la-montre. En retardant sa décision le plus tard possible, le Liégeois veut se laisser une petite chance de participer aux Jeux, une compétition qui lui tient à cœur et où il veut porter fièrement les couleurs de la Belgique.

On peut aussi comprendre que le vainqueur du tournoi de Montpellier cette saison ne puisse pas se permettre de faire le long déplacement en Asie sans aucune préparation et sans des garanties par rapport à son état physique. On devrait en savoir plus la semaine prochaine alors que la majorité des athlètes sélectionnés pour les Jeux prendront l’avion le 17 juillet, soit dans tout juste deux semaines.

S’il devait faire une croix sur les Jeux, David Goffin se concentrerait sur la tournée américaine avec les ATP 1000 de Toronto (9 au 15 août) et Cincinnati (15 au 22 août) comme préparation à l’US Open (30 août - 12 septembre).