Souffrant d’une élongation au mollet depuis mai et le tournoi de Rome, Simona Halep a déclaré, ce vendredi, forfait pour Wimbledon quelques semaines après son absence à Roland-Garros. Un coup dur pour la 3e mondiale, tenante du titre à Londres : "J’ai tout fait pour être prête pour Wimbledon. Et forte de mes souvenirs d’il y a deux ans (NdlR : l’édition 2020 avait été annulée pour cause de Covid-19), j’avais très envie et je me sentais très honorée de revenir sur ces courts magnifiques en tant que tenante du titre. Malheureusement, mon corps n’a pas coopéré. Je peux dire en toute honnêteté que je me sens au plus bas et déçue de devoir prendre cette décision. Toute cette période a été compliquée, mais manquer ces deux derniers Majeurs me la rend encore plus difficile psychologiquement et physiquement. J’espère revenir plus forte en tant que personne et qu’athlète."

Cette défection conjuguée à celle de Naomi Osaka affaiblit encore un peu plus le tableau féminin où Aryna Sabalenka a repris le statut de 2e tête de série avec un tableau très ouvert en première semaine.