L'Italien Matteo Berrettini, N.7 à l'ATP, a été sèchement éliminé 6-4, 6-3 en 1h21 par l'Américain Taylor Fritz, 39e au classement mondial, au troisième tour du Masters 1000 qui se joue dans le désert californien.

La tête de série N.5 a concédé son service à trois reprises dans le 1er set, avant d'être breaké dès le début du second à 2-1. Berrettini, finaliste de Wimbledon plus tôt dans l'année, a tout de même sauvé quatre balles de match avant de s'incliner face à un adversaire qui l'avait déjà battu il y a deux ans lors de la Coupe Davis à Madrid.

Taylor Fritz poursuit donc son chemin à domicile. En huitièmes de finale, il affrontera un autre Italien, Jannik Sinner, qui a bénéficié du forfait de l'Américain John Isner.

Zverev a pris le dessus sur son prédécesseur au palmarès olympique, l'Ecossais Andy Murray en deux sets 6-4, 7-6 (7/4).

Offrant des points à son adversaire, Murray a jeté sa raquette à plusieurs reprises avec une nervosité qui contrastait avec son adversaire resté placide même lorsque son lacet a craqué dans le septième jeu du deuxième set.

A 3-3, l'Allemand a dû finir le jeu avec une chaussure instable, qu'il n'a pu changer qu'au changement de côté, l'occasion pour Murray de prendre une pause aux toilettes.

Poussé dans ses retranchements jusqu'au tie-break, Zverev, 24 ans, a finalement pris le dessus sur Murray, son aîné de dix ans.

Le 4e joueur mondial affrontera en quart de finale le Français Gaël Monfils, vainqueur du Sud-Africain Kevin Anderson en deux sets 7-5, 6-2.

Fernandez sortie par Rogers

L'Espagnol Pablo Carreño (N.12) a été balayé par le Russe Karen Khachanov (N.24) 6-0, 6-4 et le Géorgien Nikoloz Basilashvili (N.29) a battu l'Espagnol Albert Ramos 4-6, 7-6 (7/2), 6-2. Dans le tableau féminin, l'Américaine Shelby Rogers a éliminé la jeune Canadienne Leylah Fernandez, 19 ans, en trois sets, 2-6, 6-1, 7-6(7/4) en 8e de finale.

Rogers a vaincu la finaliste surprise du dernier US Open au terme d'un marathon de 2h et 34 minutes. Après le partage des deux premiers sets et être arrivée à une égalité 4-4 dans le tie-break décisif, Rogers a pris l'avantage d'un coup en revers puis a remporté les deux points suivants pour s'adjuger le match. "C'est une question de qui était capable de s'imposer dans les points", a expliqué Rogers, "de qui pourrait contrôler le point en premier".

"Elle a un avenir radieux. La chance a été de mon côté aujourd'hui et je me tourne vers les quarts de finale". L'Américaine affrontera mercredi en quart de finale la Lettone Jelena Ostapenko, qui s'est pour sa part aisément débarrassé (6-4, 6-3) de la Polonaise Iga Swiatek, tête de série N.2.

Ostapenko a remporté 65% des points sur son premier service et a pris le service de Swiatek quatre fois lors de cette rencontre de 93 minutes. Avant l'élimination de Swiatek, la tête de série N.1, Karolina Pliskova et la tenante du titre Bianca Andreescu ont été sorties du tournoi.

L'Ukrainienne Elina Svitolina (N.4) a pour sa part été sèchement battue par Jessica Pegula (N.19) 6-1, 6-1, qui affrontera en quarts de finale la Bélarusse Victoria Azarenka vainqueure de sa compatriote Aliaksandra Sasnovich 6-3, 6-4. Un autre quart opposera l'Allemande Angelique Kerber, qui s'est défait de l'Australienne Ajla Tomljanovic 6-4, 6-1, à l'Espagnol Paula Badosa, vainqueure de la Tchèque Barbora Krejcíková 6-1, 7-5. L'Estonienne Anett Kontaveit, victorieuse de la Brésilienne Beatriz Haddad Maia 6-0, 6-2, affrontera la Tunisienne Ons Jabeur ou la Russe Anna Kalinskaya.