Tennis

L’Autrichien, à la surprise générale, a gâché la fête du Suisse dimanche à Indian Wells.

Dominic Thiem n’avait gagné que trois matches depuis le début de la saison, mais ça ne l’a pas empêché de défier tous les pronostics dimanche en remportant son premier Masters 1000 aux dépense de Roger Federer (3-6, 6-3, 7-5). Accompagné en Californie par le Chilien Nicolas Massu, l’Autrichien a su tirer avantage des conditions de jeu d’Indian Wells qui conviennent parfaitement à son jeu de terrien : un central assez lent qui prend très bien le lift à l’échange et le kick au service. “La surface ici est assez similaire à la terre battue, le rebond est haut en plus, mais c’est quand même incroyable d’avoir gagné mon premier grand titre ailleurs que sur terre battue.”

Pourtant en grand manque de confiance dernièrement, il a su avoir la réaction qui convient à ses ambitions. A voir désormais si ce premier grand titre fera office de déclic pour le finaliste de Roland-Garros 2018 qui connaît encore trop de passages à vide au fil d’une saison. “Je suis arrivé ici dans un état de forme catastrophique, alors ça semble irréel d’être le vainqueur du tournoi. Avoir Massu ici m’a vraiment aidé : il est tellement motivé qu’il m’a transmis une énergie incroyable. Je suis fier de moi parce que lorsqu’on joue face à Roger, Rafa ou Novak on ne doit pas seulement battre le joueur mais aussi l’aura qu’il y a autour : il faut être deux fois meilleur.” Thiem sera désormais 4e mondial au classement : dans le désert californien, des miracles se produisent parfois !

Roger Federer était déçu évidemment mais pas plus que ça après sa défaite lors de sa neuvième finale à Indian Wells. Vainqueur d’un 100e titre à Dubaï, il n’a pas eu de souci à reconnaître que son rival du jour avait bien mieux géré les points importants dans les deux derniers sets. Pas de sixième titre ici, pas de 28e Masters 1000 mais le Suisse a voulu rester philosophe : “Il a fait les bons choix, est resté calme sous la pression. Moi j’ai certainement fait des erreurs dans la manière dont j’ai servi contre lui lors de ces breaks, dans la construction des points mais je sors avec le sentiment d’avoir vraiment bien joué, un peu comme en Australie. Cela s’est joué à rien, mon jeu est bien en place, j’ai juste un peu manque de chance alors que Thiem lui a su sortir le coup qu’il fallait au bon moment. Je suis content pour lui. Et puis physiquement je vais très bien donc c’est satisfaisant aussi.” Tellement satisfaisant qu’il a confirmé qu’il irait bien à Miami dans la foulée.