Le tennismen serbe a été éliminé de l'US Open 2020 pour avoir involontairement envoyé une balle sur un ramasseur. Il n'est pas le seul à qui cela arrive.

En 1990, John Mc Enroe a été éliminé de l'Open d'Australie pour insultes. Opposé en huitièmes de finale du tournoi à Mikael Pernfors, il a d'abord eu un mauvais regard pour une juge de ligne, avant de recevoir un point de pénalité pour avoir jetté sa raquette. Ce point a été déterminant puisqu'il a offert un break à son adversaire. Mais Mc Enroe n'en est pas resté là. Après une longue discussion avec l'arbitre et le superviseur, il a insulté ces deux derniers, ce qui lui a valu une disqualification. 

Cinq années plus tard, c'est Carsten Arriens qui se fait disqualifier de Roland Garros. L'Allemand a jeté sa raquette dans le filet puis vert la chaise. La raquette a blessé un juge de ligne à la jambe. Disqualification. 

Même année mais pas au même tournoi, c'est Jeff Tarango qui se fait disqualifié. A Wilmbledon, un de ses aces est annoncé comme une faute. Le tennisman insulte l'arbitre de "plus corrompu du circuit", ce qui lui a valu un point de pénalité. Suite à cela, il a quitté le court et a été disqualifié.

En 2000, lors de Roland-Garros, Stefan Koubek, était mené deux manches à une et le score était de 5-2 dans le quatrième set pour son adversaire Attila Savolt. C'est alors que, de rage, Koubek a jeté sa raquette Celle-ci a heurté un ramasseur de balle. En 2003 et 2007, Koubek sera à nouveau disqualifié mais pour insultes au superviseur.

Lors d'autres tournois, Denis Shapovalov (Coupe Davis 2017) et David Nalbandian (Queens en 2012) ont également été disqualifiés.