Ivo Karlovic n’est pas le joueur le plus agréable à regarder jouer. Le grand serveur croate force pourtant le respect. À 42 ans, il s’attaque à son 16e Wimbledon. Pour la première fois de sa carrière, il doit passer par les qualifs.

En 2003, il avait effectué des débuts tonitruants en battant au premier tour la tête de série n°2 Lleyton Hewitt. Lors de ses trente-deux matchs à Wim, il a battu quelques solides joueurs comme Jo-Wilfried Tsonga ou Fernando Verdasco.

En 2019, Karlovic était devenu le joueur le plus âgé à figurer dans le tableau principal. Deux ans plus tard, il tentera d’exploser son record. Lors du confinement, il a pris un peu de recul pour garder une certaine fraîcheur. La saison sur gazon lui a servi de motivation. Sur herbe, l’âge n’est plus un facteur central. Il oubliera ses 42 ans et se souviendra plutôt des 13 600 aces qu’il a claqués pour en arriver là. Sur gazon, il en a passé 2 700 !

Ivo Karlovic n’a plus gagné un match depuis le Masters 1000 de Miami où il avait passé le premier tour des qualifs contre un top 200.

Lors du tirage au sort, les cadors espéraient toujours éviter un gros serveur du style Karlovic dans les premiers tours. Cette année, c’est le Russe Roman Safiullin qui s’y colle.

Le match devait avoir lieu lundi, mais il a été reporté à mardi.