«J'ai décidé de tenter le coup»

Tennis

S.F.

Publié le

<i>«J'ai décidé de tenter le coup»</i>
© BELGA
Blessée à la cheville, Kim Clijsters tiendra-t-elle deux semaines?

ENVOYÉ SPÉCIAL EN AUSTRALIE SERGE FAYAT

MELBOURNE La décision est tombée dimanche matin lors d'une conférence de presse improvisée. Comme pressenti, Kim Clijsters disputera bien l'Australian Open, où elle entrera en lice mardi contre l'Allemande Marlene Weingartner (WTA 51), tombeuse de Jennifer Capriati au premier tour l'an passé. Blessée à la cheville gauche à Perth, lors de la Hopman Cup, il y a dix jours, la Limbourgeoise s'estime suffisamment en état pour participer à la première levée du Grand Chelem de l'année.

«Si je me suis déplacée à Melbour- ne, c'est pour jouer », confia-t-elle devant les journalistes, cameramen et photographes du monde entier. «Cela m'a déjà assez fait mal de devoir rester dans ma chambre d'hôtel ou dans les tribunes pour suivre Lleyton la semaine dernière à Sydney. Je ne suis pas encore à 100% mais les médecins m'ont assuré que je ne risquais pas d'aggraver ma blessure. Alors, j'ai décidé de tenter le coup...»

C'est un petit fragment d'os ou plus probablement de cartilage, elle ne le sait pas très bien elle-même, qui figure à la base des soucis actuels de la deuxième joueuse mondiale. Il se sera en quelque sorte détaché de sa cheville lors de l'entorse qu'elle s'occasionna dans son match contre Alicia Molik pour causer, par frottement, une inflammation au niveau du tendon d'Achille.

«Une blessure de ballerine»

«Je ressens effectivement des douleurs lorsque je bouge ma cheville de haut en bas. J'ai aussi mal le matin lorsque je me lève, mais là, tout mon corps fait mal, sourit-elle. Je suis allée consulter un orthopédiste à Sydney et il m'a expliqué qu'il s'agissait d'une blessure fréquente chez les ballerines. Avec un bon tape, je suis en mesure de me déplacer tout à fait normalement pour l'instant. J'ai tapé pour la première fois quelques balles vendredi sous la pluie à Sydney et là, j'en suis déjà à ma troisième séance. L'entraînement n'est pas le match, bien entendu, mais j'ai le sentiment que la situation s'améliore au fil des jours.»

S'il est clair que des traitements adéquats ainsi que le port d'un tape peuvent soulager, ils ne constituent cependant aucune garantie. Si ce fragment de cartilage peut très bien ne lui causer aucune gêne pendant un an, il est tout aussi susceptible de venir se placer à un endroit malvenu lors de la simple descente d'un escalier. Filip Dewulf, victime d'une lésion similaire il y a quelques années, pourrait facilement en parler...

«Il se peut qu'à terme je doive subir une intervention chirurgicale. Ce n'est clairement pas quelque chose qui disparaîtra comme par enchantement», confirma-t-elle.

Entre-temps, il n'est pas illogique que la lauréate du Masters décide de tenter sa chance. Elle, mieux que quiconque, sait ce qu'elle ressent. Et puis, il s'agit aussi d'une levée du Grand Chelem qu'elle jouera en quelque sorte à domicile en raison des liens affectifs qui la lient à un certain Lleyton Hewitt. La question, cela dit, est de savoir si Aussie Kim, comme elle est surnommée ici, tiendra le coup deux semaines...

«Si je n'avais pas le sentiment de pouvoir disputer sept matches, je ne m'alignerais pas. Mon problème, en fait, c'est que j'adore être sur le terrain. Le tennis me procure toujours les mêmes frissons qu'auparavant. Je suis encore un petit peu hésitante sur certaines balles mais j'y pense de moins en moins. C'est bon signe...» conclut-elle tout en se réjouissant du retour sur le circuit de Venus Williams, avec qui elle a gardé contact par e-mail durant les six derniers mois.

L'avenir dira si les deux se retrouveront dans une dizaine de jours pour une place en finale...

Internationaux d'Australie

Kristof Vliegen, battu au 3e tour des qualifications par le Français Sébastien de Chaunac (ATP 183), 6-4, 4-6, 6-3, n'est pas parvenu à se qualifier pour le tableau final.

QUALIFICATIONS

3e tour: Sébastien de Chaunac (Fra) bat Kristof Vliegen 6-4, 4-6, 6-3.

LE PROGRAMME DE LUNDI

A partir de 11h (01h GMT): R. Soderling (Suè) - R. Schuettler (All/n°6); J. Henin-Hardenne (n°1) - O. Lukaszewicz (Aus); A. Roddick (USA/n°1) - F. Gonzalez (Chi).

A partir de 19h (09h GMT): N. Pratt (Aus) - M. Shaughnessy (USA/n°17); A. Agassi (USA/n°4) - T. Larkham (Aus).

Newsletter Sports+

Vos articles Sports

Fil info