Capitaine de l’équipe belge de Coupe Davis, Johan Van Herck a réagi au tirage au sort des barrages 2022 de la compétition qui enverra notre pays en Finlande les 4 et 5 mars.

“Le tirage aurait pu être pire qu’un déplacement en Finlande. Mais ce sera une rencontre qu’il faudra bien préparer. Avec Emil Ruusuvuori dans leurs rangs (ATP 95), les Finlandais possèdent un bon joueur qui monte, qui est jeune et installé dans le top 100. Ils possèdent aussi des bons joueurs de double (NdlR : Harri Heliovaara, ATP 63 et Henri Kontinen, ATP 54) capables de sortir des rencontres de qualité. Ce sera un match piège. Je vais en parler avec les joueurs, je les vois tous ce mois-ci. Pour l’instant je n’ai discuté avec personne. Mais je présume que tout le monde sera disponible pour cet affrontement. D’ici la fin de l’année 2021 je vais avoir des éclaircissements sur qui sera disponible et comment on va aborder cette rencontre.”

Pour rappel, la Belgique a retrouvé le groupe mondial grâce à sa victoire 2-3 face à la Bolivie le 20 septembre dernier. La Finlande a battu, elle, de son côté l’Inde 3-1 pour rejoindre le groupe mondial. Douze pays vont se qualifier pour la phase finale via un match de barrage joué selon le format historique de la Coupe Davis (cinq matches dont un double dans l’un des pays) si ce n’est que les rencontres se joueront en deux sets gagnants. La phase finale de l’édition 2022 pour laquelle la Russie (lauréate de l’édition 2021), la Croatie (finaliste de l’édition 2021), la Serbie (invitée) et la Grande-Bretagne (invitée) sont déjà qualifiées réunira 16 nations dans quatre villes différentes pour les matchs de poules avant de rejoindre un cinquième site, pas encore dévoilé, à partir des quarts de finale.