La N.1 mondiale a battu en finale la Française Tatiana Golovin contre laquelle elle a été accrochée avant de s'envoler


Ethias Trophy: Gulbis bat Vliegen en finale


STUTTGART Depuis sa défaite début juillet en demi-finale à Wimbledon contre la Française Marion Bartoli, Justine Henin demeure invaincue, ayant remporté les trois tournois auxquels elle a participé depuis: Toronto, l'US Open et dimanche Stuttgart.

"En 2003 j'ai remporté 8 tournois sur 20, cette année j'en ai gagné 8 sur 12, c'est donc un record que je veux battre", a souligné Justine Henin, rappelant qu'il restait encore 5 tournois avant la fin de la saison.
La Française de 19 ans d'origine russe était bien partie dans cette finale puisque dans le premier set, elle a ravi deux fois le service de son adversaire pour remporter la première manche 6-2.
Mais la meilleure joueuse mondiale, déjà accrochée en demi-finales par la Serbe Jelena Jankovic, allait rapidement remonter la pente pour empocher le deuxième set 6-2.

La Française s'effondrait dans le 3e set tandis que Justine Henin à l'inverse exprimait tout son talent pour remporter le 8e tournoi de sa saison en une heure et 51 minutes.
"Tatiana a joué à un très bon niveau et je n'arrivais pas à trouver mon rythme au début de la rencontre", a souligné la Belge.
Au deuxième set, "j'ai beaucoup mieux joué et j'étais assez soulagée de voir que je pouvais revenir dans le match", a-t-elle ajouté.

Pour Golovin, la défaite est d'autant plus amère qu'elle avait déjà perdu la finale l'an dernier à Stuttgart, face à Nadia Petrova qui a abandonné cette année en quarts de finale en raison d'une blessure à la hanche.
"Comme Justine n'a pas de faiblesses, j'ai dû me montrer très agressive dès le début et mettre beaucoup de pression", a souligné Golovin.