L'ange gardien du tournoi WTA d'Anvers, Paul Duvooght, nous livre les caprices des stars

ANVERS Dans l'ombre des projecteurs, s'active une myriade de petites mains qui ont pour seule mission de faciliter la vie des joueuses durant le tournoi.

Paul Duvooght est un dentiste ordinaire 353 jours par an. Lors des Proximus Diamond Games , cet Ostendais ferme son cabinet pour prendre la direction du Hilton d'Anvers et surtout du Sportpaleis. Sa mission ? Coordonner les transports de toutes les joueuses. Sa méthode ? Etre aux petits soins de toutes ces superstars.

"Je dirige trente chauffeurs et autant de voitures durant douze jours" , précise cet ami de Bob Verbeeck, fidèle au tournoi depuis ses débuts il y a sept ans. "Chaque jour, 25 voitures sont utilisées à des fins diverses. Par exemple, dimanche, trois voitures ont pris la direction de Paris pour rapatrier Ana Chakvetadze, Agnes Szavay et les soeurs Bondarenko. En général, les joueuses sont sommées d'arriver à l'aéroport le plus proche du tournoi. Ici, nous voyageons jusqu'à Amsterdam, Cologne, Paris... Les joueuses cherchent les vols les moins chers."

Diamants pour... Petrova, maga sins pour Venus

Paul Duvooght, du haut de ses sept années de loyaux services, en connaît un rayon sur les petits et gros caprices de ces athlètes.

"Ana Chakvetadze est arrivé à Anvers sans sa batterie de GSM. Le modèle est si particulier que notre chauffeur n'en a trouvé une qu'à Bruxelles. Beaucoup de sportives adorent le chocolat et les bonbons et nous demandent d'en ramener à l'hôtel. Shuai Peng a aussi eu une demande singulière. Son coach est venu me voir pour que je lui conseille un restaurant chinois de qualité. Shuai y a été hier soir (NdlR : dimanche soir) et ce midi (NdlR : lundi)."

Côté belge, la simplicité reste de mise. Ni Justine Henin ni Kim Clijsters ne sont exigeantes. "Cette année, Justine Henin n'a rien demandé de particulier. Bien sûr, elle bénéficie d'un chauffeur personnel qui correspond à sa personnalité. Il doit être calme, francophone et raffiné. Kim était aussi d'une simplicité inouïe. Je me rappelle d'un petit-déjeuner à l'Hilton où je l'ai croisée. Elle n'aurait jamais donné un ordre à quiconque."

Dans la catégorie des croqueuses de diamants, Nadia Petrova est nominée tandis que Vénus Williams est attirée par les magasins parisiens. "Nadia Petrova est la joueuse la plus attirée par les diamants. Elle avait acheté une magnifique paire de boucles d'oreille à Anvers. À chaque match, elle porte ce bijou. Concernant Venus Williams, on m'avait dit qu'elle était capricieuse. Il n'en est rien. Je me souviens, une année, elle avait fait du shopping à Paris. Elle avait dévalisé les boutiques et une voiture avait été réservée pour ses seuls bagages. Après, j'ai dû envoyer par avion-courrier tous ses paquets pour Miami. J'étais gêné car, pour assurer ses achats, je devais en connaître les valeurs."

Reste Amélie Mauresmo qui présente la particularité de rouler dans une voiture si unique qu'aucun garage en France ne peut entretenir son véhicule. "À Anvers, nous lui en avons trouvé un." Toujours à l'écoute des desiderata des joueuses, ce dentiste, qui se mue en ange gardien, transforme donc le Sportpaleis en seconde résidence des joueuses.



© La Dernière Heure 2008