La Limbourgeoise avait pourtant gagné le premier set

MIAMI Kim Clijsters a été arrêtée par Monica Seles au stade des quarts de finale du tournoi de Key Biscane. Après 1 h 38 minutes de jeu, l'Américaine a fini par émerger. La Limbourgeoise avait pourtant pris l'avantage dans le premier set (4-6), mais par la suite, Seles haussa son rythme de jeu, s'imposant dans les deux manches suivantes, 6-3, 6-3. Seles rejoint ainsi Jennifer Capriati, l'autre demi-finale opposant Venus Williams, triple lauréate et tenante du titre, à sa soeur Serena.
Il n'y a donc plus que des Américaines dans le tournoi féminin de Key Biscane. Seul Clijsters aurait pu empêcher un tel scénario. Mais Seles, ex-numéro 1 mondiale, a pris son service de sa rivale à cinq reprises, la dernière fois dans le neuvième jeu de la troisième manche et ce fut décisif. Les deux joueuses ne s’étaient affrontées que deux fois en Hopman Cup (2001 et 2002), compétition mixte par nations, Seles s’était imposée à chaque fois. Pas plus qu'à Justine Henin, Seles ne convient donc à Clijsters, mais les deux joueurs belges ont, au moins, l'avantage de la jeunesse par rapport à l'Américaine, largement leur aînée puisqu'âgée de 28 ans.