L'Espagnole Garbine Muguruza, 16e joueuse mondiale et récente finaliste à l'Open d'Australie, sera l'adversaire de Kim Clijsters au premier tour du tournoi WTA Premier de Dubaï suite au forfait de la Néerlandaise Kiki Bertens (WTA 8), qui disputera dimanche la finale du tournoi de Saint-Pétersbourg. C'est ce que les organisateurs du Dubai Duty Free Championships ont annoncé dimanche..

Kim Clijsters avait annoncé en septembre dernier son retour sur les courts pour 2020, après plus de sept ans d'absence. L'ancienne N.1 mondiale avait initialement programmé son come-back pour janvier afin de disputer l'Open d'Australie, premier Grand Chelem de la saison, qu'elle a remporté en 2011. Mais une blessure au genou l'a contrainte à modifier son programme. Elle avait ensuite annoncé que son premier tournoi serait celui de Monterrey, au Mexique, en mars.

La Limbourgeoise a préféré avancer ce retour très attendu et entamera finalement sa troisième carrière à Dubaï, dans un tournoi sur dur doté de 2.643.670 dollars. Elle s'est entraînée avec l'équipe de Fed Cup la semaine dernière à Courtrai. Sa première adversaire sera donc Garbine Muguruza et non Kiki Bertens, comme le tirage au sort l'avait décidé samedi. La Néerlandaise de 28 ans s'est qualifiée samedi pour la finale du tournoi de Saint-Pétersbourg, où elle tentera de défendre son titre.

Pour son premier match, Clijsters aura ainsi face à elle une lauréate de deux tournois du Grand Chelem, Roland-Garros en 2016 et Wimbledon en 2017. Muguruza, 26 ans, compte cinq autres titres à son palmarès. Le dernier conquis à Monterrey en 2019.

Clijsters avait fait une première pause en 2007 et repris la compétition en 2009, après la naissance de son premier enfant, Jada. Elle compte 41 titres, dont quatre en Grand Chelem (l'US Open 2005, 2009 et 2010 et l'Open d'Australie 2011).

Elise Mertens (WTA 19) défiera elle la Chinoise Wang Qiang (WTA 27) au premier tour.


Clijsters, "très excitée de rejouer", a préparé son 1er tour à la plage avec Sofia Kenin

Kim Clijsters s'est préparée de manière un peu insolite à l'entame du chapitre 3 de sa carrière. La Limbourgeoise, 36 ans, a ainsi été invitée ce week-end par les organisateurs à échanger quelques balles à la plage de Jumeirah Al Naseem en compagnie de l'Américaine Sofia Kenin (WTA 7), lauréate de l'Australian Open.

"Dubai est l'endroit parfait pour entamer mon come-back", a-t-elle confié aux médias locaux au pied du fameux Burj al Arab Hotel. "Cela fait six mois environ que je me prépare en indoor et pouvoir être ici au soleil est dès lors particulièrement agréable. C'est une chouette manière de lancer ma semaine et je suis très excitée à l'idée de remonter sur un court et de rejouer en compétition. Je sais qu'il s'agit du vingtième anniversaire du tournoi, qui fut le premier à attribuer un prize-money équivalent aux hommes et aux femmes. C'est donc un endroit très particulier et un honneur pour moi d'y faire mon retour en même temps que mes débuts, vu que je ne m'y suis encore jamais produite."

Kim Clijsters et Sofia Kenin, qui se connaissent depuis 2005, lorsque l'ancienne N.1 mondiale avait fait découvrir les coulisses du tournoi WTA de Miami à la jeune Américaine alors âgée de six ans, en ont également profité pour évoquer le triomphe de la Floridienne à l'Australian Open, le mois dernier. La petite histoire, toutefois, ne dit pas si la Libmourgeoise lui a demandé quels conseils au sujet de Garbine Muguruza, que 'Sonya' Kenin, comme elle aime à être appelée, a battu en finale à Melbourne 4-6, 6-2, 6-2.