Le tirage au sort des rencontres du match de barrage pour le maintien dans le Goupe Mondial de la Fed Cup de tennis qui opposera la Belgique à l'Espagne, ce week-end à Courtrai, a désigné Kirsten Flipkens (WTA 59) et Garbine Muguruza (WTA 19) pour l'ouverture des hostilités samedi. 

La Campinoise a promis après la cérémonie de "tout donner" pour offrir le premier des trois points de la qualification à l'équipe belge, à cette occasion...

"Je sais comment il faut la prendre", a assuré Flipkens, qui a en effet battu deux fois l'ex-numéro un mondiale (du 11 septembre au 8 octobre 2017) en six confrontations, chaque fois sur herbe, à Rosmalen en 2013, et à Majorque en 2016.

"Il faut s'efforcer autant que possible de dérégler son jeu que je connais par coeur", a-t-elle précisé. "Et je sais comment on peut y arriver. Mon plan est le bon, même si je ne prétends pas qu'il est facile à appliquer. Mais il ne faut en tout cas pas la laisser imposer son rythme, et encore moins vouloir le soutenir. Je me sens prête à réaliser ce que j'ai en tête..."

Alison Van Uytvanck (WTA 52), qui a éliminé Muguruza au deuxième tour à Wimbledon (5-7, 6-2, 6-1) l'an dernier ("un merveilleux souvenir", avoue-t-elle), ne l'affrontera que dimanche.

Samedi, la joueuse de Grimbergen se mesurera en effet à Carla Suarez Navarro (WTA 27), ce qui ne sera pas non plus une sinécure. "Parce que c'est une joueuse très solide et complète", commente Van Uytvanck. "Mais je ne la crains pas. Moi aussi je suis prête..."

Ysaline Bonaventure et Yanina Wickmayer devraient composer le double belge qui en cas d'égalité, tentera de marquer le point décisif aux dépens d'Aliona Bolsova et de Maria José Martinez Sanchez, 19e joueuse mondiale en double.